Plantes saines par l'homéopathie

Ce qui, depuis longtemps, a fait ses preuves auprès des humains et des animaux, agit également au jardin : les remèdes homéopathiques combattent les parasites et aident les plantes à se remettre sur pieds. Et cela, sans effets secondaires néfastes pour l'environnement.

Depuis de nombreuses années, Christiane Maute soigne ses plantes avec des remèdes homéopathiques.
Depuis de nombreuses années, Christiane Maute soigne ses plantes avec des remèdes homéopathiques.

(mei) Antiparasite pour plantes d'appartement qui aide également à combattre les cochenilles sur le balcon, insecticide pour rosiers et antifongique universel : lorsqu'il s'agit de verdure, les jardinières et jardiniers amateurs recourent souvent à un impressionnant arsenal d'armes pour livrer une guerre sans merci à toutes sortes de parasites. Pourtant, le jardin est précisément l'endroit où l'amour de la nature s'écrit en grandes lettres.  

Pour tous ceux que cette ironie dérange, l'auteur Christiane Maute propose une réelle alternative : dans son livre « Homéopathie pour les plantes », elle décrit, de manière explicite et facile à comprendre, les différents moyens de prévenir les plantes, selon le principe de « guérir le mal par le mal » , contre diverses maladies et parasites. Dans son ouvrage, l'auteur explique aussi comment trouver le remède adéquat et comment l'utiliser. En l'occurrence, infomaison vous démontre la manière de rendre aux plantes leur vigueur printanière après l'hivernage.

Les granules homéopathiques sont mélangées à l'eau d'arrosage.
Les granules homéopathiques sont mélangées à l'eau d'arrosage.

Fortifier les plantes au printemps

Rien ne préserve mieux contre les invasions de parasites et ne favorise mieux le développement intérieur et extérieur des plantes qu'une cure printanière avec une solution siliceuse diluée à C 200 : « Dès mars, on peut en apporter une dose, deux à trois fois et à intervalles de trois à quatre semaines, dans l'eau d'arrosage », dixit Christiane Maute. Cette cure doit prendre fin en juillet/août au plus tard, et l'auteur d'ajouter : « Dès ce moment, les plantes seraient trop stimulées et ne pourraient pas entrer dans leur phase de repos. »

Pour les pousses et jeunes plantes, Maute recommande Calendula C 30 : « Cette solution favorise la formation de racines et la croissance, et détient des propriétés antibactériennes. En outre, elle cicatrise les blessures provoquées aux plantes et aux arbres par le gel. » Le dosage est le même dans les deux cas : pour les plantes à l'air libre il est de six granules pour 30 l d'eau pour l'arrosage des plantes et de la région des racines. Pour les plantes d'appartement, trois à quatre granules sont nécessaire pour l'arrosage des racines.

Pour les plantes endommagées par le gel, la « méthode ABC » de Christiane Maute est efficace : aconitum C 200, belladonna C 200 et calendula C 30. Diluer, dans cet ordre, 6 à 8 granules pour 30 l d'eau et, dans l'intervalle d'une semaine, apporter cette solution à la plante. Pour améliorer sa robustesse, il est judicieux, une semaine après Calendula C 30, de l'arroser avec Silicea C 200.

Helix tosta aide à combattre les escargots. Image : Fotolia / Gina Sanders
Helix tosta aide à combattre les escargots. Image : Fotolia / Gina Sanders

Pour éloigner les escargots

Le fait que l'homéopathie aide également à lutter contre les escargots devrait réjouir les jardinières et jardiniers amateurs. Le moyen à cet effet s'appelle Helix tosta. Il est élaboré avec des extraits de coquille d'escargots de Bourgogne et est disponible en gouttes ou en granules. Selon Maute, les escargots évitent les plantes aspergées ou arrosées avec une solution de Helix tosta. Elle recommande de traiter déjà les jeunes plants avec Helix tosta. L'apport de Helix Tosta C 30 s'est avéré concluant : diluer six à huit granules dans 30 l d'eau d'aspersion ou d'arrosage. Toutes les trois semaines, arroser les plantes et la région des racines. Lors de pluies persistantes, il convient, le cas échéant, d'arroser toutes les semaines.

Pour que le remède soit efficace, le diagnostic doit être sûr.
Pour que le remède soit efficace, le diagnostic doit être sûr.

Vos roses garderont plus longtemps leur beauté

Si les roses font souvent battre les cœurs, on ne doit pas oublier qu'elles sont aussi sujettes aux attaques de parasites. En cas d'invasion de pucerons, on recommande un traitement unique au Cimicifuga C 30 qui consiste à arroser les boutons, les feuilles et la terre avec cette solution. Ne répéter la procédure qu'en cas de retour des pucerons. En cas d'apparition de taches noires sur les feuilles, deux possibilités de traitement sont recommandées : pour les taches noires dues au gel ou au froid, on recommande belladonna C 200. Si, par contre, la cause de la maladie est à imputer à un temps froid et humide, Rhus toxicodendron C 30 est indiqué. Les deux remèdes sont également indiqués pour la rouille du rosier. Contre le mildiou qui se présente sous la forme d'un duvet blanc sur les feuilles, il est recommandé d'arroser Silicea C 200, une fois par jour, durant deux à trois jours, les feuilles et la région des racines. Pour la préparation de l'eau d'arrosage, écraser six à huit granules par rosier dans 150 ml d'eau, remuer, diluer un tiers de la solution dans 10 l d'eau, remuer à nouveau et arroser la plante. Ce dosage suffit pour envitron 30 l d'eau.

Set de granules
Set de granules

L'édition Narayana vend des sets de granules qu'elle envoie deux fois par semaine, directement depuis la Suisse, aux clientes et client s de Suisse. Les tarifs postaux suisses sont appliqués.

Edition Narayana et Fotolia/Gina Sanders