Quels sont les problèmes d'entetien d'un étang ?

Chaque été, lorsqu’il fait très chaud, il arrive que l’eau de l’étang devienne trouble ou légèrement laiteuse. C’est toujours décourageant après tous les efforts fournis pour la bonne santé de ce lieu.

Biotope

Ce problème arrive fréquemment dans les eaux riches en éléments nutritifs. C’est le fait de la prolifération de bactéries indésirables, consommatrices de grandes quantités d’oxygène. Dans la majorité des cas, il faut d’urgence oxygéner l’eau avec un fort brassage général et par la mise en fonction d’un aérateur ou d’une petite cascade. Un apport d’eau fraîche est aussi bénéfique. Bien entendu, une multitude d’autres petits problèmes peuvent apparaître. Nous vous proposons d’en passer quelques-uns en revue.

Poissons

Mort des poissons

Nos amis du bassin meurent malheureusement souvent par manque d’oxygène : lorsque vos poissons commencent à venir constamment respirer l’oxygène en surface, il faut utiliser d’urgence des aérateurs. Les insecticides sont des produits chimiques. S’ils sont mal utilisés sur les plantes bordant le plan d’eau, ils peuvent provoquer la mort des poissons qui sont très sensibles à ces produits.

Nénuphar

Feuilles de nénuphars percées et rongées

Les escargots d’eau peuvent provoquer des dégâts sur les feuilles et les boutons floraux des nénuphars si leur population est trop dense. S’il est difficile de les éradiquer du bassin, il est possible de maîtriser un peu leur nombre en plongeant dans l’eau quelques feuilles d’oseille le soir. Le lendemain, vous pourrez retirer ces feuilles durant le ramassage des débris de surface et évacuer ainsi tous les escargots gourmands qui seront collés à leur surface.

Algues

Algues filamenteuses

Ces algues se développent dans les vases organiques mal décomposées et souvent malodorantes, trop riches en éléments nutritifs. Elles sont responsables des paquets de mousses qui flottent en surface et donnent à l’eau un aspect sale et mal soigné. Il est difficile de ramasser ces algues, mais il est possible de limiter leur prolifération en apportant les mêmes remèdes que pour l’eau verte : oxygénation, bactéries, ultraviolets, filtres biologiques. Il est important de ne jamais mettre d’engrais ou de compost dans l’eau, seuls les terreaux aquatiques et la tourbe peuvent être utilisés si nécessaire.

Le héron et le chat

Lorsque vous voyez des animaux sauvages ou même votre chat s’approcher de trop près du bord de votre bassin, il est possible qu’ils viennent s’y abreuver. Malheureusement, il se peut aussi fort bien qu’ils s’intéressent à vos poissons. Pour les empêcher de voir les poissons, nous vous conseillons d’installer un jet d’eau qui, par son mouvement, trouble la surface et empêche de bien voir en profondeur. Au fond du bassin, l’installation de quelques pierres creuses et de pierres plates permet de créer des cachettes pour les poissons.

ImagePoint (Bernd Dembkowski, Haselbacher, Beate Zäch, Thomas Köhler)