Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Détérioration des bâtiments par les insectes xylophages

Les insectes xylophages se distinguent par leurs exigences en matière d'humidité et de température. Ils sont répartis en insectes du bois frais, insectes du bois sec et insectes du bois pourri.

Compte tenu des conditions climatiques qui règnent dans nos régions, ce sont surtout les larves des coléoptères des maisons qui causent d'énormes dégâts au bois de construction.
Compte tenu des conditions climatiques qui règnent dans nos régions, ce sont surtout les larves des coléoptères des maisons qui causent d'énormes dégâts au bois de construction.

Les insectes du bois frais (p.ex. les scolytes) infestent le bois des arbres vivants ou le bois en rondins ou débité. Les insectes du bois pourri envahissent le vieux bois ou le bois plus ou moins pourri. Ces deux types d'insectes nuisibles ne s'attaquent pas au bois travaillé.

Par contre, les insectes du bois sec ont une grande importance économique. Compte tenu des conditions climatiques qui règnent dans nos régions, ce sont surtout les larves des coléoptères des maisons qui causent d'énormes dégâts au bois de construction.

Conditions de croissance

L'humidité minimale du bois nécessaire au développement des larves des insectes xylophages les plus courants sous nos latitudes se situe entre 8 % et 12 %. C'est pourquoi, une protection du bois contre ces insectes par des mesures prises à la construction (maintien du bois sec) n'est pas possible. De ce fait, l'importance de la protection préventive est évidente.

Les grandes différences entre les espèces d'insecte se situent au niveau de la température nécessaire au développement des larves. La température optimale pour les larves du capricorne des maisons se situe entre 28 et 30 °C. Par contre, dans ces conditions, la petite vrillette cesse sa croissance.

Températures favorables à certains insectes xylophages

Espèce

Température

de croissance

Température

optimale

Capricorne des maisons

(hylotrupes bajulus)

de 10 à 35 °C

env. 28 °C

Petite vrillette
(anobium punctatum)

de 13 à 25 °C

22 / 23 °C

Lycte brun
(lyctus brunneus)

de 30 à 55 °C

env. 27 °C

01_tiere_und_schaedlinge_pilze_growe_logo_mittel
Informations additionnelles

Growe Holzschutz AG Imprimer l'article