Insectes xyolphages : capricorne des maisons

Le capricorne des maisons atteint 10 à 25 mm de long, les mâles étant nettement plus petits que les femelles. Le corps de cet insecte est proportionnellement plat, de forme allongée et de couleur brun foncé à noir. Les élytres sont ornés de deux bandes blanches formant un angle.

Capricorne des maisons
Capricorne des maisons

Le capricorne des maisons est répandu dans toute l'Europe (sauf en Irlande et en Finlande) et dans les régions voisines. Chez nous, c'est le principal destructeur du bois de conifères utilisé dans la construction. D'autant plus que les feuillus sont toxiques pour les larves des capricornes des maisons. Le capricorne des maisons préfère les charpentes chaudes et ensoleillées ou tout bois exposé de manière semblable. C'est là que les larves peuvent trouver les conditions climatiques idéales (humidité et chaleur) à leur développement.

Croissance et prolifération

La ponte a lieu dans les crevasses et les fentes du bois de conifère utilisé dans l'habitation. La femelle dépose 600 œufs au maximum en quatre à sept groupes. Après deux à quatre semaines, les larves apparaissent. De l'introduction dans le bois à la chrysalidation, il faut s'attendre à ce que le développement des larves dure de trois à quinze ans au maximum. Les larves du capricorne des maisons sont de couleur ivoire et nettement segmentées. La larve bouche la galerie derrière elle avec de la vermoulure et des déjections en forme de tuyau. Lorsque l'on ouvre les galeries, on peut voir la vermoulure caractéristique du capricorne des maisons. L'insecte quitte le bois par un orifice ovale de 4 à 5 x 7 à 10 mm.

Procédure de lutte

Le choix de la procédure peut donc s'avérer décisif pour mener à bien la lutte contre les insectes xylophages.

Le spécialiste donne les conseils suivants :

  • Reconnaître les signes. La difficulté consiste à discerner la sciure fraîche des traces plus anciennes.
  • En cas de doute, faire appel à une entreprise de préservation du bois agréée (figurant dans le répertoire Lignum des spécialistes de la préservation du bois), qui puisse prouver son expérience professionnelle ou s'adresser à son constructeur.
  • À l'issue de son expertise, le spécialiste décidera si un traitement est nécessaire ou non.
  • Si oui, le spécialiste décrira le genre de traitement et établira une offre sur la base de différents facteurs (genre d'insectes, traitement partiel ou complet de la mansarde, par exemple).
  • La lutte peut être chimique (produits de protection liquides, gaz toxiques) ou physique (air chaud, micro-ondes).
  • Après un traitement avec des produits portant le label Lignum et Empa, une garantie écrite doit être demandée (une garantie de 10 ans est octroyée sur les travaux de préservation du bois).
01_tiere_und_schaedlinge_pilze_growe_logo_mittel
Informations additionnelles

Growe Holzschutz AG Imprimer l'article