5 conseils contre des acariens dans la maison

Des acariens domestiques peuplent en grands nombres quasiment chaque ménage. Nous vous indiquons 5 conseils comment éliminer les acariens. Quand bien même il n'est pas possible de les éradiquer totalement, leur nombre peut toutefois être réduit.

Des acariens domestiques peuplent en grands nombres quasiment chaque ménage.
Des acariens domestiques peuplent en grands nombres quasiment chaque ménage.

(pg) Le soir, lorsque nous nous mettons au lit, nous pouvons avoir la quasi certitude de partager notre couche avec des milliers d'acariens domestiques. Les acariens domestiques font partie des arachnides et se nourrissent de préférence de squames de peau humaine ou animale. Dans le lit où nous passons environ un tiers de notre vie, les squames de peau se répandent comme nulle part ailleurs. Il y fait bon chaud et les acariens y trouvent l'humidité ambiante, relativement élevée, nécessaire à leur développement. Il n'est pas étonnant, dès lors, que des centaines de milliers de ces bestioles élisent domicile sur les matelas, oreillers, duvets et couvre-lits. En outre, les acariens domestiques privilégient également les meubles rembourrés, les tapis et les rideaux et même les jouets en peluches.

Les acariens sont très problématiques, notamment pour les personnes allergiques aux acariens de la pussière de maison. En fait, ce ne sont pas les acariens eux-mêmes qui provoquent des réactions allergiques telles que rhume, éternuements ou démangeaisons, mais leurs excréments. Les minuscules boulettes d'excréments contiennent des particules allergènes qui, sous forme de fine poussière, se répandent dans tout l'espace environnant.

Au moyen de ces 5 mesures, on peut limiter la présence d'acariens dans la maison:

1. Nettoyer et remplacer régulièrement la literie

Les matelas, oreillers, duvets et couvre-lits devraient être régulièrement nettoyés ou lavés. Les personnes allergiques peuvent recouvrir les matelas de housses anti-allergies. Pour des raisons de santé et d'hygiène, il est recommandé de remplacer les matelas après 7 à 10 années. Duvets, au plus tard après huit ans. Les coussins devraient être remplacés plus fréquemment.

2. Bien aérer les chambres à coucher!

L'aération des pièces d'habitation a une grande importance et tout particulièrement l'aération matinale des chambres à coucher. En l'occurrence, il convient de replier les draps et couvertures afin que l’humidité engendrée durant la nuit puisse se dissiper. Les spécialistes recommandent en outre de ne pas se déshabiller à proximité du lit pour éviter d’éventer des squames de peau qui pourraient alors se poser sur le lit.

3. Maintenir l'humidité ambiante au minimum

Les acariens domestiques affectionnent une humidité ambiante de 60 à 80 pourcent. Avec une bonne aération de l'appartement, ces valeurs ne sont pas atteintes, notamment durant la saison froide. En hiver, il est recommandé de ne pas faire fonctionner l'humidificateur sans interruption et de mesurer régulièrement le taux d'humidité.

4. Renoncer à des moquettes

Des moquettes dans la chambre à coucher ne sont pas favorables à la lutte contre les acariens. Des revêtements de sols en bois, des sols en pierre ou des dallage, faciles à nettoyer avec un torchon humide, sont recommandés.

5. Aspirateur avec micro-filtre

Outre des aspirateurs avec micro-filtres, des aspirateurs avec un filtre à eau peuvent aussi être obtenus dans les commerces spécialisés. L'avantage de ces appareils réside dans le fait que la saleté aspirée est capturée dans un bain d'eau et les excréments d'acariens sont facilement vidés après utilisation avec de l'eau. Des purificateurs d'air peuvent aussi être équipés de filtres spéciaux.

Nota bene : on ne peut pas gagner la lutte contre les acariens domestiques, mais on peut leur rendre la vie aussi dure que possible.

Informations additionnelles

ImagePoint Imprimer l'article