Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Protection contre les moustiques : 10 conseils

En été, les moustiques nous gâchent souvent les douces soirées au jardin ou perturbent le repos nocturne bien mérité. Nos 10 conseils vous indiquent comment procéder contre ces suceurs de sang.

Seules les femelles de moustiques piquent. Elles ont besoin de sang pour le développement et la pondaison de leurs œufs.
Seules les femelles de moustiques piquent. Elles ont besoin de sang pour le développement et la pondaison de leurs œufs.

(pg) Dans le monde, il existe plus de 3000 sortes de moustiques, dont environ 35 en Suisse. Parmi celles-ci, on citera le moustique tigre qui sévit depuis quelques années au Tessin et l’aedes japonicus, qui s'est rapidement répandu en Suisse alémanique et qui suce aussi du sang pendant le jour, contrairement aux espèces indigènes. Ces deux sortes de moustiques sont des vecteurs potentiels d'infections graves comme le virus de Nil occidental ou de la dengue. Bien que restreint, le risque d'infection existe tout de même. Le plus souvent, leurs piqûres, plus douloureuses que celles des moustiques indigènes, laissent de grosses taches rougeâtres et peuvent provoquer des réactions allergiques.

Seules les femelles de moustiques piquent. Elles ont besoin de sang pour le développement et la pondaison de leurs œufs. Pourtant, les moustiques jouent un rôle très important dans l'écosystème car, avec leurs larves, ils sont une nourriture pour d'autres espèces animales comme les araignées, les poissons, les libellules ou les oiseaux. 

  1. Pour être protégé contre des moustiques dans sa propre demeure, il faut empêcher que les suceurs de sang pénètrent dans la maison. Cela est possible en installant des systèmes mécaniques de protection contre les moustiques tels que moustiquaires à mailles fines aux portes et fenêtres.

  2. La solution la plus simple et aussi la plus efficace garantissant un sommeil paisible consiste à suspendre une moustiquaire au-dessus du lit. Mais le rideau à mailles fines restreint fortement la circulation d'air, de sorte que le climat peut devenir quelque peu suffocant lors de nuits tropicales.

  3. En plein air, des manches longues et des pantalons longs au lieu de t-shirt et shorts sont le moyen le plus efficace contre des piqûres de moustiques. Lorsque les tempé- ratures sont très élevées en été, il peut faire très chaud avec cette mesure.      

  4. Des prises anti-moustiques, qui répandent diverses substances dans l'espace par la prise, peuvent aussi être très efficaces. Des signaux sonores électroniques anti-moustiques dans la prise, qui chassent les suceurs de sang avec des ondes sonores à haute fréquence, sont une alternative. Mais l'efficacité de cette mesure de défense diminue sensiblement dans de grands espaces et lorsque les fenêtres sont ouvertes. 

  5. Dans le commerce, on trouve un grand choix de divers produits et sprays chimiques anti-moustiques, qui peuvent être appliqués sur la peau. Des tests ont démontré que les produits les plus efficaces contiennent la substance active DEET, développée à l'origine pour protéger les soldats américains contre les insectes. DEET est cependant très agressif et peut irriter la peau et même attaquer le plastic. Il existe néanmoins des sprays à teneur en DEET réduite. Des produits contenant la substance active Icaridine sont également très efficaces. 

  6. Les femmes enceintes, les mères allaitantes et les enfants devraient utiliser des sprays anti-moustiques naturels à base d'huiles essentielles.

  7. Des huiles essentielles dans des bougies parfumées ou les odeurs diffusées par des spirales fumigènes maintiennent également les insectes à distance. Également l'huile de théier ou l'encens peuvent chasser les moustiques. 

  8. Des plantes telles que la lavande, la menthe ou le basilic, le chanvre ou la tomate, qui produisent tous des huiles essentielles et seront de préférence placés sur des rebords de fenêtres, etc. ont également un effet répulsif contre les moustiques.

  9. L'efficacité d'applis de Smartphones contre des moustiques, lesquelles émettent un son haute fréquence que l'être humain n'entend pas, mais qui devrait chasser les moustiques femelles, est controversée.   

  10. Lorsque la lutte contre les sales bestioles a été vaine, il ne vous reste plus qu'à lécher vos plaies – et ce, dans le sens propre du terme. La salive est alors le moyen le plus apaisant car elle se refroidit et atténue la démangeaison en s'évaporant sur la peau. Dans les pharmacies et drogueries, on trouve des gels et des lotions contre les piqûres de moustiques qui rafraîchissent également et qui, en plus, atténuent les démangeaisons et les enflures grâce à un léger antihistaminique. Parmi les meilleurs remèdes archaïques, on retiendra l'application de tranches d'oignons ou de citron. Et si l'huile de théier n'a pas pu prévenir une piqûre, elle adoucira néanmoins la démangeaison lorsqu'on l'étend sur la plaie.   

L'astuce de grand-mère pour piéger les moustiques 

Informations additionnelles

ImagePoint Imprimer l'article