Assurances pour propriétaires de biens immobiliers

Depuis les dommages durant la construction jusqu'aux demandes d'indemnisation de tiers, en passant par les séismes : le propriétaire bénéficie d'assurances obligatoires et facultatives. En voici un aperçu.

Le propriétaire bénéficie d'assurances obligatoires et facultatives.
Le propriétaire bénéficie d'assurances obligatoires et facultatives.

(mei) Construire une maison ou acheter un logement, cela représente bien souvent l'investissement le plus important d'une vie. Afin d'éviter qu'un sinistre ouvre une brèche dans le portemonnaie, cet investissement peut être protégé par diverses assurances. Celles-ci devraient être étudiées par rapport à la couverture d'assurance globale et à la situation financière de la personne, du couple ou de la famille en question. Or, plus le patrimoine est important, moins il est nécessaire – en théorie du moins – d'avoir une couverture d'assurance, étant donné que les dommages peuvent être supportés par des moyens propres. Inversement, plus l'assise financière est fragile, plus il convient de disposer d'un package d'assurances conséquent.

Lors de la construction

Avant même qu'un bâtiment soit achevé, il se trouve exposé à de nombreux aléas tels que le risque de déclaration d'un incendie, le vol de matériaux sur le chantier ou les dommages causés dans la propriété du voisin.

  • L'assurance de construction couvre un bâtiment en construction contre les risques d'incendie et de dommages naturels. Obligatoire dans la majorité des cantons suisses, elle doit être contractée auprès de l'assurance immobilière du canton concerné.

  • Lors de la construction, pour les préjudices résultant d'erreurs dans les prestations, d'accidents sur le chantier ou du vol de matériaux, c'est l'assurance tous risques chantier qui entre en jeu. Elle est facultative et peut être souscrite auprès d'une compagnie d'assurance privée. Pour les vices de constructions où les prétentions sont fondées, on peut également invoquer la responsabilité civile de l'artisan.

  • L'assurance responsabilité civile du maître d'ouvrage assure contre les préjudices que subissent des personnes ou leur propriété durant une construction. Tout comme l'assurance tous risques chantier, elle est facultative et peut être souscrite auprès d'une compagnie d'assurance privée.

Sécurité pour votre habitation à tous les niveaux

infobox_produktewerbung_terra_orange_mittel

Une sécurité pour votre maison signifie également être correctement assuré. Informez-vous ici comment il convient de prémunir votre habitation contre les incidences de séismes.

En savoir plus

Lorsque le bâtiment est habité

Lorsque la construction est terminée et que le bâtiment est habité, ce sont d'autres assurances qui entrent en jeu. Elles couvrent des dommages très divers tels que l'endommagement de la toiture suite à une tempête ou encore des prétentions en dommages-intérêts pour une personne ayant subi un accident du fait du bâtiment.

  • L'assurance immobilière rembourse les frais pour les dommages occasionnés par le feu ou des phénomènes naturels. Tout comme l'assurance de construction qu'elle remplace, elle est obligatoire dans pratiquement tous les cantons et se souscrit auprès de l'assurance immobilière cantonale. Pour qui désire une couverture d'assurance plus complète, peut s'adresser à une compagnie d'assurance privée où il pourra souscrire à des assurances complémentaires facultatives contre les effractions, dégâts avec intention de nuire, bris de glace, dégâts d'eau, dommages causés par des séismes, et enfin, dommages aux abords d'un bâtiment. Une assurance complémentaire peut être particulièrement utile en cas de séisme. Bien que ce risque naturel se réalise très rarement, il recèle le plus important potentiel de dommages – ne serait-ce qu'en raison du fait que chez nous la plupart des bâtiments n'ont pas été construits pour résister aux séismes et que ce type de sinistre n'est pas inclus dans une couverture d'assurance globale.

  • L'assurance responsabilité civile immeuble intervient en cas de demandes d'indemnisation suite à des dommages corporels et matériels intervenus en rapport avec un bâtiment ou un terrain. Concernant les prétentions en dommages-intérêts d'une propriété immobilière habitée personnellement par l'acheteur, elles sont en général déjà couvertes par l'assurance responsabilité civile privée non obligatoire. La situation est toute autre pour les communautés de copropriétaires. Elles peuvent en effet recourir à l'assurance responsabilité civile immeuble facultative pour se protéger contre ce type de dommage.

istockphoto Imprimer l'article