Dégâts dus aux inondations : qui paie la facture ?

Dans le jargon des assurances, les inondations et les crues sont des événements naturels. En cas de sinistre, les dégâts sont couverts par l'assurance immobilière, mais pas tous.

Les bâtiments et l’inventaire du ménage peuvent être très sérieusement endommagés par des inondations.
Les bâtiments et l'inventaire du ménage peuvent être très sérieusement endommagés par des inondations.

(stö) Les bâtiments et l'inventaire du ménage peuvent être très sérieusement endommagés par des inondations. De tels événements sont généralement très éprouvants pour les propriétaires et les locataires. Raison de plus pour disposer d'une couverture d'assurance sans faille afin que la partie matérielle, au moins, soit réglée.

Maison et foyer : du ressort de l'assurance immobilière

Les dégâts causés par des inondations dans un bâtiment et dans des corps de bâtiment sont en général couverts par l'assurance immobilière. En dehors de l'ouvrage, l'assurance couvre l'ameublement fixé à demeure comme les cuisines, lave-linge, placards, revêtements de sol et de mur, poêles-cheminées, etc.

En cas d'inondation, l'assurance immobilière assume les frais de réparation et de remplacement ainsi que, dans le cadre des dispositions légales, les frais liés aux travaux de déblaiement.

Votre mobilier : couverture par l'assurance inventaire du ménage

Font partie de l'inventaire du ménage les choses mobilières servant à l'usage privé tels que meubles, etc., mais aussi les constructions mobilières, notamment les abris ou cabanes de jardin. Si elles sont endommagées ou détruites à la suite d'une crue, c'est l'assurance inventaire du ménage qui couvre les dégâts, dans la mesure où le propriétaire en a conclu une. Cette règle s'applique aussi à d'autres dégâts causés par l'eau, exception faite des dommages aux véhicules à moteur. Ces derniers sont couverts par l'assurance casco, variable selon le type de contrat d'assurance.

L'infiltration d'eau n'est pas toujours un événement naturel

Une inondation n'est considérée comme un évènement naturel que si elle a été déclenchée par des précipitations ou les eaux de fonte. Lorsque de l'eau pénètre dans un bâtiment pour d'autres raisons, par ex. à la suite d'une rupture de conduite d'eau, d'un reflux de canalisations, d'infiltrations provenant de la nappe phréatique ou d'une toiture non étanche, il ne s'agit pas d'un événement naturel. Dans ces cas-là, les dégâts causés dans un bâtiment et dans des corps de bâtiment ne sont pas couverts par l'assurance immobilière. Toutefois, beaucoup d'assureurs proposent des assurances dégâts d'eau-bâtiments supplémentaires, comme « GVB Aqua », qui offrent une couverture élargie des dégâts d'eau. Par la même occasion, il est souvent possible d'assurer des préjudices subséquents, tels que la perte de revenus locatifs.

Assurez-vous contre tous les dégâts d'eau

infobox_produktewerbung_gvb_aqua_mittel

Des dommages causés par des inondations sont déjà couverts par l'assurance immobilière obligatoire. Protégez-vous au moyen de l'assurance GVB Aqua contre tous les autres dégâts d'eau qui peuvent par exemple être occasionnés par une rupture de conduite.

En savoir plus
Informations additionnelles

ImagePoint Imprimer l'article