En vadrouille avec un expert en estimations

Après qu'un sérieux orage de grêle a balayé le Mittelland bernois en juillet 2009, quelque 15'000 assurés de l'AIB ont annoncé des dégâts immobiliers. Les experts en estimations se sont rendus chez les clients et ont évalué les dégâts sur place avec les assurés. Joe Wyss, architecte de métier, est l'un de ces experts. Infomaison l'a accompagné un après-midi durant dans la région de Worb.

Les grêlons ont endommagé le cadre en bois de la fenêtre.
Les grêlons ont endommagé le cadre en bois de la fenêtre.

(mei) La première des huit étapes composant le programme de la journée de Joe Wyss est une maison multifamiliale qui, partout, offre le même spectacle : des stores avec de nombreuses lamelles bosselées, résultat de l'averse de grêle. En s'entretenant avec les locataires, Joe Wyss découvre rapidement la raison de ces dégâts : craignant que la grêle n'endommage les vitres, les locataires ont baissé les stores pour protéger les fenêtres. L'expert en estimations explique que contrairement aux stores à lamelles, les vitres souffrent rarement de la grêle. Raison pour laquelle il vaut mieux remonter les stores à l'approche d'un orage de grêle. Joe Wyss règle les questions d'assurance avec le gérant, refuse une offre trop élevée – et déjà, il doit repartir.

Avec ses jumelles, Joe Wyss examine le toit à la recherche d'impacts de grêle.
Avec ses jumelles, Joe Wyss examine le toit à la recherche d'impacts de grêle.

Les dégâts du prochain client se trouvant sur le toit, il faut d'abord trouver une échelle pour visiter les lieux. A chaque fois qu'il monte d'un échelon, l'échelle s'incline et tangue un peut plus. Il doit donc redescendre. Joe Wyss, qui travaille pour l'AIB depuis once ans, décide alors de scruter le toit avec ses jumelles.

Il a pris du retard sur son emploi du temps et, pour ne rien arranger, un client le fait attendre pour la seconde fois : le maître des lieux est parti faire un brin de causette chez le voisin et l'a simplement oublié. Joe Wyss appelle la cliente suivante de son téléphone portable pour l'informer de son retard et se consacre ensuite au propriétaire et aux dégâts causés par la grêle sur le bâtiment. « Pour le client, un sinistre est toujours important, même s'il paraît minime à nos yeux.

Alfred Kohli montre à Joe Wyss, l'expert en estimations, les dégâts de grêle subis par son immeuble.
Alfred Kohli montre à Joe Wyss, l'expert en estimations, les dégâts de grêle subis par son immeuble.

En dépit du peu de temps dont je dispose, je m'occupe de chaque client comme s'il était le seul », déclare l'expert en estimations qui, dans son travail, apprécie particulièrement le contact avec la clientèle : « Pour moi, la relation de confiance avec le client est primordiale. C'est pourquoi je cherche toujours à faire preuve de bon sens et à trouver des solutions qui respectent non seulement les directives de l'AIB, mais satisfasse aussi le client. » A la fin de l'après-midi, Joe Wyss a enregistré des sinistres d'un montant total d'environ 30'000 francs, mais aussi conseillé et soutenu les assurés les plus divers. Mais il lui reste du pain sur la planche : demain, l'expert en estimations de Häutligen rendra visite à des assurés sinistrés dans le district de Konolfingen. Et puis, il y aura aussi des dégâts causés par d'autres orages estivaux.

Au service de l'AIB

L'AIB occupe environ 140 architectes et experts en bâtiment en tant d'experts en estimations à temps partiel qui sont chargés d'estimer ou de (ré)estimer la valeur d'un immeuble après sa construction ou sa rénovation. Lorsqu'un bâtiment a subi un sinistre, ils rendent visite aux clients et constatent avec eux l'étendue des dégâts. Les experts expliquent dans quelle mesure le sinistre est assuré, vérifient l'offre relative aux réparations et, plus tard aussi, les factures des artisans. Les experts en estimations de l'AIB traitent, en moyenne, environ 20'000 cas de sinistres par an.

Alarme-Météo en cas des intempéries

infobox_wetter-alarm_v2_f_mittel

Téléchargez sans attendre l'application Alarme-Météo gratuite et vous serez averti à temps des intempéries !

En savoir plus

Informations additionnelles

infomaison Imprimer l'article