Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Protection contre des dommages naturels à des bâtiments

Crues, tempêtes, glissements de terrain, avalanches ou grêle : dans des cas extrêmes, les éléments naturels déchaînés touchent les constructions de plein fouet. Souvent, de simples mesures de protection d'objets pourraient empêcher ou du moins limiter des dégâts importants.

Brienz après la crue de 2005
Brienz après la crue de 2005

(msc) Les statistiques de sinistres établies au cours des dix dernières années par les 19 Assurances immobilières cantonales montrent que 95 % des dégâts immobiliers payés ont été causés par des tempêtes, par la grêle et des crues / inondations et que 5 % étaient dus à des avalanches / la pression de la neige et des glissements de terrain. En moyenne, 61'435 cas de sinistres dus à des phénomènes naturels se sont annuellement produits en Suisse pendant cette période, la somme des dommages s'élevant à 297 millions de francs. Même si ces données sont significatives sous réserve, compte tenu de la courte durée d'observation de dix ans, elles montrent les risques pour lesquels les Assurances immobilières cantonales ont dépensé une grande partie de leurs moyens financiers.

Le risque de tempête est le plus élevé

Sur le plan statistique, en se rapportant au nombre des cas de sinistres, c'est le risque de tempête qui constitue le principal danger pour une propriété. Les dégâts causés par des tempêtes ont coûté en moyenne 2'046 francs par cas, depuis 2001. Par contre, les dommages causés par des crues / des inondations s'élèvent à 12'102 francs ; rien qu'en 2005, ils se sont montés à 37'780 francs en moyenne par cas de sinistre.

Les propriétaires fonciers et immobiliers peuvent prendre connaissance à divers endroits où sont les différentes sources de dangers. L'une des références importantes est constituée par les cartes de dangers communales où sont inscrits les risques d'inondations, d'avalanches, de coulées de boue, d'hyper acidification, d'affaissements, d'effondrements, de chutes de pierres et d'éboule-ments de roche. Mais attention : les cartes des dangers ne sont pas définitives – elles sont révisées en permanence. D'autres éléments d’information sont les cartes de risque d'inondation et, bien sûr, les renseignements des autorités délivrant les permis de construire, les pompiers locaux, les autochtones et les voisins. Des dangers actuels (vent, orages, précipitations, neige, etc.) ressortent de la carte des intempéries d'Alarme-Météo.

Mieux vaut prévenir

La prévention est rentable pour les propriétaires immobiliers. Il existe quelques mesures simples et efficaces contre les divers risques qui pourraient se présenter :

  • Pendant la construction, utiliser en principe des matériaux résistant à la tempête et à la grêle.
  • Bien entretenir le bâtiment, surtout l'enveloppe du bâtiment (toit et façades)  – il est recommandé de se faire conseiller par des spécialistes.
  • À proximité de bâtiments, abattre des arbres hauts, inclinés ou malades.
  • Avant de quitter la maison : remonter ou rentrer les stores à lamelles, les volets roulants, les stores pare-soleil / stores, fermer les fenêtres. Exhausser la machine à laver, le sèche-linge, le chauffage et les installations techniques intérieures sur un socle ou ne pas les mettre dans la cave.
  • Rehausser les soupiraux sur le terrain fini.

Alarme-Météo en cas des intempéries

infobox_wetter-alarm_v2_f_mittel

Téléchargez sans attendre l'application Alarme-Météo gratuite et vous serez averti à temps des intempéries !

En savoir plus

Sécurité pour votre habitation à tous les niveaux

infobox_produktewerbung_terra_orange_mittel

Une sécurité pour votre maison signifie également être correctement assuré. Informez-vous ici comment il convient de prémunir votre habitation contre les incidences de séismes.

En savoir plus

Assurance immobilière Berne Imprimer l'article