Protection contre un glissement de neige et contre des avalanches

La neige et la glace peuvent développer une grande énergie destructrice. Des mesures de protection devraient si possible être prises, déjà lors de la construction d’un bâtiment.

Une avalanche peut se répandre loin dans un terrain plat.
Une avalanche peut se répandre loin dans un terrain plat.

L'ensemble du manteau de neige ou de glace sur un versant progresse constamment dans un mouvement lent rampant dirigé vers le bas. Si la couverture de neige ou de glace se disloque en raison de variations de déclivité ou de secousses, il se produit un détachement soudain et rapide. Si la masse glisse d'un toit ou si le déplacement sur un versant est inférieur à 50 m, il s'agit d'un glissement de neige. Si le déplacement des masses de neige est supérieur à 50 m, on parle alors d'avalanche. Une avalanche coulante dévale en coulant le long du sol ou en glissant. Des avalanches coulantes humides dévalent à une vitesse d’env. 35 à 70 km / h. et des avalanches coulantes sèches à une vitesse de 70 à 140 km / h. Une avalanche poudreuse est un nuage de poudre soulevée en tourbillons, jaillissant au loin, s’écoulant à une vitesse d’env. 100 à 350 km/h.

Effets sur le bâtiment

Si la masse de neige ou l’onde de choc d’une avalanche poudreuse percute le bâtiment, celui-ci se trouve comprimé et, selon le genre de la pression, il peut se déformer. L'action peut provoquer une fissure du mur, un enfoncement du toit, un déplacement ou un basculement, voire même la destruction du bâtiment.

Mesures de protection

Ôtez à temps de grandes quantités de neige, aussi sur des toits, sur des terrasses, sur des pergolas, etc. Veillez en l'occurrence à la sécurité des personnes en tout temps.

Dans le cas d'une nouvelle construction

  • Renseignez-vous auprès de la commune, à partir du cadastre des dangers, si votre parcelle se trouve dans une zone menacée par un glissement de neige ou par des avalanches. Cette vérification est recommandée surtout pour les terrains à bâtir se trouvant dans des régions de montagne ou en situation de versant.  

  • Informez-vous aussi auprès des habitants installés de longue date, des entreprises locales de construction et du responsable des constructions de la commune, sur les risques de glissement de neige et sur le danger d’avalanche.

  • Veillez à ce que votre bâtiment soit construit en dur et à n'avoir du côté du versant que de petites surfaces et de petites fenêtres.

  • Un ancrage dans le sol et un toit près du sol réduisent en outre le risque de dommages.

  • Une construction de digue sert de protection.

Dans le cas de bâtiments existants

  • En principe, les bâtiments ne peuvent pratiquement pas être renforcés ultérieurement. Vous pouvez toutefois ériger, pour la protection du bâtiment, des obstacles aux alentours tels que des digues, des cales de terre et des constructions servant de paravalanche.

  • Renforcez les ouvertures et les parois extérieures.

  • Sécurisez additionnellement des fenêtres et portes dans la zone d’impact de l’avalanche ou bouchez-les en cas de non-utilisation.

Sécurité pour votre habitation à tous les niveaux

infobox_produktewerbung_terra_orange_mittel

Une sécurité pour votre maison signifie également être correctement assuré. Informez-vous ici comment il convient de prémunir votre habitation contre les incidences de séismes.

En savoir plus

istockphoto Imprimer l'article