Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Pourquoi des vents tempétueux se produisent et comment des bâtiments peuvent être protégés contre des dommages ?

Des rafales de vent et des vents tempétueux peuvent causer de gros dégâts à des bâtiments et mettre aussi en danger des personnes et des animaux. Nous vous disons pourquoi et quand des tempêtes se produisent souvent en Suisse, quels emplacements sont considérés comme particulièrement mis en danger et comment des constructions peuvent être protégées contre des dommages causés par des tempêtes.

Des arbres à proximité d’une maison constituent un danger, en cas d’ouragan.
Des arbres à proximité d'une maison constituent un danger, en cas d'ouragan.

Un vent avec une force moyenne à partir de 75 km/h est considéré comme tempête. De petites branches, p. ex., peuvent être brisées, déjà à partir d'une vitesse de vent de 65 km/h. Mais des dommages ne surviennent pas seulement par le vent moyen, mais se produisent aussi par des rafales.

Un vent d'une force de 12, resp. d'une vitesse de plus de 117 km/h, est considéré comme ouragan. Des tempêtes de fœhn et des bourrasques d'orage peuvent aussi atteindre la force d'un ouragan. La vitesse de vent la plus élevée a été mesurée en Suisse en 1990, sur le Jungfraujoch, durant l'ouragan Wiebke. Elle s'élevait à 285 km/h. 

Pourquoi des tempêtes se produisent si souvent en hiver, en Suisse

Un maximum de dommages causés par des ouragans se produit durant les mois hivernaux (particulièrement en janvier) et sont attribuables en premier lieu à des tempêtes de vent d'ouest et en partie à des tempêtes de foehn. Cette situation est due au front polaire proprement dit, c'est la limite entre l'air froid arctique et l'air doux subtropical, où les zones de basse pression surviennent. Cette limite se situe au nord de nous en été ; elle se trouve au-dessus de nous, en hiver, voire même parfois au sud de nous. C'est-à-dire que les zones de basse pression et par conséquent les ouragans se déroulent à proximité de nous, en hiver. Un second summum de dommages causés par des tempêtes a lieu en été (juin, juillet) et est essentiellement dû à des tempêtes orageuses.

Quels emplacements sont particulièrement vulnérables ? 

En Suisse, il faut chaque année s'attendre en moyenne à une à cinq tornades, principalement dans le Jura et le Nord de la Suisse. Tous les bâtiments sont en principe exposés au danger. Les bâtiments situés en montagne, sur des collines, sur des crêtes, dans des vallées à fœhn et à des endroits exposés peuvent être soumis à des risques plus élevés.

Un bâtiment est particulièrement exposé à des dégâts causés par une tempête, dans la mesure où :

  • il présent au vent des points d'attaque par des toits ou des niches descendant ou avançant fortement

  • son dimensionnement statique est insuffisant

  • son exécution n'a pas été faite dans les règles de l'art

  • son environnement (rue, vallée) comprime le vent comme dans un tunnel et si le bâtiment se trouve dans le sens du vent, par exemple en tête de l'alignement de la rue

Comment des bâtiments peuvent-ils être protégés contre des dommages causés par des tempêtes ?

Mesures architectoniques telles que renforcements de toits, crochets tempête, vissages ou protection de sous-toiture contre de fortes forces du vent. Intégrer un revêtement de sous-face d'avant-toits. Ancrages de parties de bâtiments exposées au vent et de toits de protection.

Par des mesures de protection organisationnelles lors de danger de tempête ainsi que des mesures d'entretien régulières de toit et façade ainsi qu'un contrôle de la stabilité à la tempête d'arbres à proximité de bâtiment (en cas de doute, faire vérifier par un spécialiste).

Alarme-Météo en cas des intempéries

infobox_wetter-alarm_v2_f_mittel

Téléchargez sans attendre l'application Alarme-Météo gratuite et vous serez averti à temps des intempéries !

En savoir plus

Sécurité pour votre habitation à tous les niveaux

infobox_produktewerbung_terra_orange_mittel

Une sécurité pour votre maison signifie également être correctement assuré. Informez-vous ici comment il convient de prémunir votre habitation contre les incidences de séismes.

En savoir plus

Établissements d'assurance cantonaux Imprimer l'article