Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Les tremblements de terre en Suisse

Entre janvier et mi-octobre 2017, il y a eu environ 1100 tremblements de terre en Suisse. Rares sont ceux qui ont été ressentis par la population locale. Toutefois, ce chiffre témoigne de l'intensité de l'activité sismique en Suisse.

C'est en Valais que le risque de séisme est jugé le plus important. Suivent Bâle, les Grisons (photo), la vallée rhénane de St-Gall et la Suisse centrale.
C'est en Valais que le risque de séisme est jugé le plus important. Suivent Bâle, les Grisons (photo), la vallée rhénane de St-Gall et la Suisse centrale.

(pg) Le Service Sismologique Suisse (SED Suisse) enregistre tous les séismes en direct chez nous et chez nos voisins. Le SED estime que, chaque année, 10 à 15 séismes sont suffisamment puissants pour être ressentis par la population. En d'autres termes, ils atteignent une magnitude approximative de 2,5 et plus. Quelques exemples: 

  • Le 8 avril 2018 à Château-d'Oex (VD), Mag. 2.9
  • Le 1er février à Montafon (A), Mag. 4.1
  • Le17 janiver à Montafon (A), Mag. 4.1
  • Le 21 novembre à Zoug, Mag. 3.3
  • Le 3 octobre à Bosco/Gurin (TI), Mag 2.5
  • Le 20 septembre à Breil/Brigels (GR), Mag. 2.5
  • Le 14 septembre à Château-d'Oex (VD) (cinq fois en 2017), Mag. 2.5

A en croire le SED, la Suisse connaît un séisme d'une magnitude d'au moins 5 tous les 8 à 15 ans. Les plus importants, qui atteignent une magnitude de 6 ou plus, sont rares, mais l'aléa sismique suisse, à savoir le risque sismique suisse, est constant et généralisé.

Protection contre les séismes

infobox_produktewerbung_terra_orange_mittel

Une assurance contre des séismes prémunit votre habitation contre des dommages et vous protège contre les incidences financières.

Calculer la prime

Risque sismique majeur

C'est en Valais que le risque de séisme est jugé le plus important. Suivent Bâle, les Grisons, la vallée rhénane de St-Gall et la Suisse centrale. A noter que toute la Suisse est exposée, à tout moment, à un danger de séisme

Dans les pays voisins, la SED enregistre aussi en permanence des tremblements de terre d'amplitude faible et moyenne. En 2017, il s'en est produit fréquemment autour du lac de Garde en Italie, mais aussi à Chamonix (France), à Innsbruck (Autriche) ou à Ravensburg (Allemagne). 

Dommages possibles

Les aléas sismiques faibles et modérés passent généralement inaperçus à l'extérieur, mais sont ressentis par beaucoup de personnes à l'intérieur des bâtiments. Certains sont réveillés en sursaut, vaisselle et vitres vibrent bruyamment, de petits objets sont déplacés. Des fissures peuvent se former dans les murs ou les crépis, des tuiles peuvent se détacher et tomber. Fait non négligeable: les moindres dégâts peuvent engendrer des frais d'expertise (statisticiens, ingénieurs) et de réparation considérables. 

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article