Où la terre tremble le plus

Sept grandes plaques continentales forment la surface de notre terre. Les tremblements de terre sont particulièrement fréquents dans les zones où ces plaques se touchent et exercent un frottement. Quelles régions sont concernées ?

La région de Bâle et le Valais sont considérés comme particulièrement exposées et ont également connu les plus forts séismes en Suisse.
La région de Bâle et le Valais sont considérés comme particulièrement exposées et ont également connu les plus forts séismes en Suisse.

La terre tremble régulièrement et de façon particulièrement destructive dans la zone de la « ceinture de feu du Pacifique », une chaîne volcanique qui entoure l'océan Pacifique, formant un U d'une longueur approximative de 40 000 kilomètres. Au bord du Bassin pacifique, les plaques tectoniques de la lithosphère sont recouvertes par plusieurs autres plaques tectoniques en contact avec la croûte océanique ou continentale. Ces frottements produisent d'incroyables tensions souterraines, ouvrant des canaux de magma alimentant les volcans et causant d'importants séismes.

Fortes secousses sismiques tout autour de l'océan Pacifique

Les pays les plus fortement touchés sont le Mexique, le Pérou, le Chili, les États-Unis d'Amérique ainsi qu'en Asie, le Japon, l'Indonésie et les Philippines. C'est là également que se sont produits les séismes les plus dévastateurs depuis 1900 : San Francisco 1906, le séisme sous-marin de Sumatra suivi du Tsunami en 2004, le séisme de Tōhoku, qui a entraîné le raz-de-marée à l'origine de la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Les régions de Bâle et du Valais sont les plus exposées

Le risque sismique en Suisse provient de la pression de la plaque Adriatique, une prolongation de la plaque tectonique de la lithosphère africaine. Les tensions causées se déchargent principalement dans la région alpine et le fossé rhénan. Notamment la région de Bâle et le Valais sont considérés comme particulièrement exposées et ont également connu les plus forts séismes en Suisse. Cependant, des tremblements de terre peuvent survenir un peu partout en Suisse.

Protection contre les séismes

infobox_produktewerbung_terra_orange_mittel

Une assurance contre des séismes prémunit votre habitation contre des dommages et vous protège contre les incidences financières.

Calculer la prime

Le tremblement de terre de Bâle

Le 18 octobre 1356 un séisme a anéanti la ville de Bâle. L'épicentre était situé en dessous du village de Reinach, au sud de Bâle. De nombreux bâtiments se sont effondrés lors des premières secousses, qui ont été suivies de nombreuses fortes répliques. Ce qui avait résisté aux secousses a été détruit par l'incendie qui s'est déclaré ensuite. Les indications se rapportant au nombre de victimes varient entre 100 et 2000. Selon les dernières études, le séisme avait atteint une magnitude de 7,1 sur l'échelle de Richter. Selon le Service Sismologique Suisse SSS de l'EPF Zurich, il s'agit du plus puissant séisme historiquement documenté en Europe centrale.

Victimes et dévastation à Sierre

En 1946, un séisme de force 6,1 sur l'échelle de magnitude a eu lieu à Sierre, en Valais. L'épicentre était à une profondeur de 10 à 20 kilomètres. Le séisme a fait quatre victimes et de nombreux blessés. 3500 bâtiments ont été endommagés.

Il n'y a pas si longtemps, en 2012, un séisme de magnitude 4,2 sur l'échelle de Richter a éveillé les habitants de la ville de l'agglomération zurichoise en pleine nuit. L'épicentre se situait entre les lacs de Zoug et d'Ägeri, à environ 30 kilomètres de la surface du sol. Les secousses étaient telles qu'elles se sont ressenties dans une grande partie de la Suisse alémanique, dans le Jura bernois, à Conches et au Tessin.

Informations additionnelles

Service Sismologique Suisse ETH Zurich Imprimer l'article