Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Conseils en matière de protection contre l'effraction en période de vacances

En Suisse, en période de vacances, d'innombrables maisons se retrouvent orphelines de leurs propriétaires. Les voleurs sont donc particulièrement actifs pendant les époques de l'année où des quartiers résidentiels entiers sont déserts. Nous conseils vous procureront une plus grande protection contre l'effraction.

Boîtes aux lettres
Evitez les boîtes aux lettres débordantes car elles sont un indice évident que les habitants sont absents de la maison depuis un certain temps.

(pg) Les voleurs ne prennent pas de vacances. Au contraire, ils pratiquent leur art de manière particulièrement intensive, justement en période de vacances. La règle de base principale pendant vos vacances doit donc être : il faut que, de l'extérieur, votre maison semble toujours habitée. En prenant différentes mesures, mais aussi avec l'aide de vos voisins ou amis, vous parviendrez à réduire significativement le risque d'effraction.

Laisser portes et fenêtres fermées

Les portes et fenêtres antieffraction ne sont efficaces que verrouillées. Laissez les fenêtres fermées également aux étages supérieurs et ne cachez jamais les clés à l'extérieur de l'appartement. Rangez les possibles aides à l'effraction, comme les échelles et les outils, à l'intérieur du bâtiment.

Informer les voisins de votre départ en vacances

Informez vos voisins de votre absence et sollicitez éventuellement leur aide. Si en retour, vous leur proposez également vos services, vous pourrez très certainement compter sur leur soutien. N'oubliez pas de laisser votre adresse de vacances à vos voisins.

Signaler une présence

Les minuteries simulent votre présence, en faisant s'enclencher et s'éteindre automatiquement la lumière dans différentes pièces et, par exemple, un poste de radio. En cas d'absence prolongée, demandez à vos voisins de remonter vos stores ou d'ouvrir vos volets pendant la journée. Les terrasses devraient sembler être utilisées. Ne mettez pas tout à l'abri des intempéries. Si vous vous absentez une longue période, il est judicieux de trouver une personne disposée à entretenir votre jardin. 

Faire régulièrement relever la boîte à lettres 

Les boîtes à lettres archipleines constituent aussi un indice fiable de l'absence prolongée des habitants de la maison. Assurez-vous que votre boîte à lettres soit régulièrement relevée ou faites suivre votre courrier. Vous pouvez aussi interrompre l'envoi de journaux ou magazines pendant votre absence ou les faire acheminer sur votre lieu de vacances.

Enclencher l'alarme

Un système d'alarme n'est utile que s'il est activé. Les attrapes sont peut-être à même de dissuader les voleurs amateurs – en revanche un professionnel sait fort bien reconnaître les imitations. N'oubliez pas non plus d'enclencher le détecteur de mouvement.

Désactiver le répondeur

Votre répondeur devrait être désactivé pendant les vacances, ou au moins ne pas donner d'indication quant à la durée de votre absence.

Les réseaux sociaux dévoilent les absences

Si, des mois à l'avance, vous mentionnez de manière répétitive les dates de vos vacances à vos amis sur Facebook, il est possible que ces informations atteignent des gens qui n'auraient pas à le savoir. Attendez votre retour pour inonder vos connaissances de photos de vacances sur Facebook, Twitter, Instagram & Cie.

Enfermer les valeurs

Les objets de valeur, tels que les montres, les bijoux, l'argent liquide ou les documents importants devraient à tout moment être rangés dans un coffre-fort ou un compartiment de coffre d'une banque – pendant vos vacances de toute façon !

Protection contre l'effraction via house-sitting

S'il n'est pas possible de vous arranger avec des voisins ou des amis disposés à relever votre boîte à lettres et signaler une présence, un « house-sitter » pourrait être une option intéressante. Une personne de confiance qui garde, pour ainsi dire professionnellement, vos biens apporte de nombreux avantages. 

Il existe différentes variantes de house ou home-sitting. Un collaborateur d'une entreprise ou un house-sitter privé peut notamment habiter votre maison pendant votre absence. Cette personne assume les obligations pratiques du maître de maison et prend en charge certaines tâches définies au domicile de son client, par exemple l'entretien de la maison et du jardin, le contrôle des installations de domotique ou les soins des animaux domestiques. D'autres services de house-sitting assument les mêmes tâches, mais n’offrent une présence sur place que quelques heures par jour.

Le house-sitting – une question de confiance

Demandez des références à la personne vous offrant ses services de house-sitter, car il est essentiel que vous puissiez lui accorder votre confiance. Il est impératif de convenir au préalable d'un rendez-vous afin de vous faire une idée personnelle et de régler tous les détails. 

Définir précisément les tâches du house-sitter

Une fois que vous aurez choisi un prestataire, il est très important de fixer par écrit ses tâches, ainsi que la rémunération prévue, et de veiller à ce que votre house-sitter possède une assurance responsabilité civile professionnelle, qui couvre les éventuels dommages. Le prix de la prestation de service se calcule en fonction des tâches et de la durée du contrat. 

Informations additionnelles

ImagePoint Imprimer l'article