Allumer un feu de bois sans fumée

Les poêles suédois, à accumulation de chaleur et les cheminées de salon sont particulièrement prisés. Durant les mois d'automne et d'hiver, ils procurent de la chaleur et une atmosphère agréable dans l'habitation. Avec une méthode d'allumage adéquate, ils peuvent considérablement réduire les émissions nocives.

Hormis le bon choix du combustible, la méthode d’allumage joue un rôle essentiel pour réduire à un minimum les émissions nocives.
Hormis le bon choix du combustible, la méthode d'allumage joue un rôle essentiel pour réduire à un minimum les émissions nocives.

(pg) Les jours deviennent plus courts, les nuits plus longues et plus froides. Les plus rares apparitions du soleil ne suffisent plus à réchauffer suffisamment l'air environnant. Cependant, commencer à chauffer en septembre déjà n'est pas l'affaire de chacun – surtout dans la perspective d'une facture de chauffage salée au printemps suivant. Un poêle suédois ou à accumulation de chaleur, de préférence contrôlé par Energie-bois Suisse, assure une température agréable et la vue des flammèches dansantes crée une atmosphère charmante dans le salon.

Pas d'incinération privée des ordures

Très souvent, elles sont liées à d'importantes émissions nocives, surtout lorsque des déchets de bois ou des bois inappropriés sont brûlés. Plus grave encore : dans le canton de Berne, des tonnes de déchets sont chaque année brûlées illégalement. Ces incinérations privées envoient dans l'air des particules fines irritantes ou des oxydes d'azote cancérigènes, sans compter les dioxines et résines furaniques. Raison pour laquelle les ramoneurs du canton de Berne contrôlent systématiquement les cendres. Ces contrôles peuvent s'effectuer ponctuellement, sans avis préalable.

Porteur d’énergie neutre en CO2

Lorsqu'un combustible de qualité est utilisé et qu'une technique d'allumage adéquate est appliquée, l'émission de particules fines peut en effet être considérablement réduite. Le bois indigène est un porteur d'énergie neutre en CO2 qui, durant sa pousse, absorbe autant de carbone qu'il n'en rejette en brûlant. Pour un feu de bois, il convient d'utiliser de préférence un bois de conifères ou de feuillis ayant séché durant au moins deux ans. Il doit être sec et placé durant au moins un jour dans un local chauffé avant d'être brûlé.

Le feu brûle de haut en bas

Hormis le choix du combustible adéquat, la méthode d'allumage est essentielle quant à une réduction optimale des émissions nocives. La méthode « Allumage sans fumée » est innovatrice. Cela marche-t-il ? – est-on tenté de demander. Oui, cela marche – lorsque le feu brûle de haut en bas et non dans le sens contraire. Mais ceci, selon un certain processus : on place d'abord quatre bûches sèches de bois de conifères ou de feuillus (largeur, env. 3 x 3 cm / longueur, env. 20 cm) en croix les unes sur les autre et un auxiliaire d'allumage au milieu. Ce bûcher sert en quelque sorte de module d'allumage. Il est alors placé sur la pile de bois disposée parallèlement ou verticalement dans le foyer en veillant à ce que le foyer ne soit pas surchargé. Lorsque l'auxiliaire d'allumage est allumé – p. ex. laine de bois imbibée de cire – le bois commence à brûler, sous contrôle et petit à petit, de haut en bas. Les gaz de combustion passent par les flammes et sont entièrement brûlés. Du fait que par la combustion lente le foyer reste plus longtemps chaud, les fumées inutiles et les émissions nocives peuvent être évitées. Lors de l'allumage usuel d'un feu par le bas, une quantité de bois froid reste longtemps dans les flammes, ce qui engendre de la fumée et des émissions nocives.

Nettoyage régulier du foyer

Recharger uniquement avec du bois sec et propre de dimension égale – de préférence sur des braises vives afin que le bois prenne rapidement feu. Tout au long du processus, il convient de veiller à ce que l'arrivée d'air soit suffisante. Le volet et la vanne d'aération ne doivent être fermés que lorsque la braise n'est presque plus visible. Afin que les gaz puissent s'échapper librement, le foyer doit en outre être régulièrement nettoyé, car les résidus entravent l'évacuation des gaz et nuisent à la propagation de la chaleur. Dès lors, plus rien ne viendra empêcher de passer, la conscience tranquille, une agréable soirée dans l'intimité du logis.

Allumer en sécurité avec des gants pour barbecue

teaser_shop_grillhandschuhe_mittel

Les gants pour barbecue permettent d'empêcher des brûlures pendant l'allumage d'une cheminée.

Commandez dans le magasin en ligne

ImagePoint (Werbefotografie Simon Bolzern) Imprimer l'article