Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Protection contre le feu dans des immeubles collectifs

Les Suisses ont peur des incendies domestiques – une crainte justifiée si l'on en croit les statistiques : chaque année, plus de 20'000 incendies se déclarent, dont les trois quarts dans des maisons d'habitation. En particulier des immeubles collectifs devraient par conséquent être bien équipés.

Des immeubles collectifs sont exposés à un plus grand risque d’incendie, de par les nombreux logements, garages souterrains et locaux de bricolage. Les voies de fuite et de sauvetage sont en outre longues. Mais ces risques peuvent être minimisés, si les prescriptions de protection incendie élémentaires sont respectées.
Des immeubles collectifs sont exposés à un plus grand risque d’incendie, de par les nombreux logements, garages souterrains et locaux de bricolage. Les voies de fuite et de sauvetage sont en outre longues. Mais ces risques peuvent être minimisés, si les prescriptions de protection incendie élémentaires sont respectées.

Considérations à prendre en compte dès les premières étapes de la planification

L'Association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI) élabore des prescriptions exhaustives sur les mesures de protection à prendre contre le feu. Ces prescriptions comportent les normes techniques standards de construction et d'exploitation. Des directives et conditions d'examen viennent s'ajouter. Les propriétaires, entreprises générales ou coopératives de construction devraient veiller à planifier et à intégrer ces mesures de protection contre le feu dès les premières étapes de leur projet immobilier.

Une attention particulière doit être vouée aux issues de secours telles que les cages d’escalier, les corridors et les sorties.
Une attention particulière doit être vouée aux issues de secours telles que les cages d’escalier, les corridors et les sorties.

Issues de secours et voies de fuite

Une attention toute particulière doit être vouée à la sécurisation des issues de secours telles que les cages d'escaliers, les corridors et les sorties. Ces voies doivent être disposées de manière à être toujours utilisables facilement. Le nombre d'étages, le type de construction, l'emplacement et la grandeur du bâtiment sont des facteurs à prendre en compte. Dans ses prescriptions suisses de protection incendie, l'Association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI) définit aussi la longueur, la largeur ainsi que l'exécution des escaliers. D'autres charges concernent les éléments et matériaux de construction, les équipements techniques ainsi que l'agencement des portes et des fenêtres.

Les voies de fuite et de sauvetage d'une maison habitée doivent être dégagées en permanence. En cas d'alerte, l'accès pour les pompiers doit toujours être garanti. Les escaliers, les corridors et les voies de sorties ne doivent donc pas être encombrés de meubles pour les souliers, de vélos, etc. Ces objets sont des obstacles qui peuvent gêner l'action des secours lorsque la cage d'escalier est enfumée.

Extincteurs
Extincteurs

Détecteurs de fumée et premières mesures de lutte contre le feu

Le Centre d'information pour la prévention des incendies conseille de renforcer la sécurité des bâtiments en installant des détecteurs de fumée dans chaque appartement. Cela incombe généralement au locataire. De plus, suffisamment d'appareils d'extinction tels que des extincteurs portatifs, des postes incendie, et / ou des couvertures extinctrices doivent être à disposition dans des immeubles collectifs, pour une première lutte contre le feu. Les propriétaires de maisons et les gérances devraient demander aux locataires de lire au moins les instructions concernant l'utilisation des extincteurs.

 

Cas particulier des garages

Les garages, les ateliers et les entrepôts sont soumis à des réglementations particulières sur le plan de la police du feu. Ils doivent être réalisés comme compartiments coupe-feu et doivent être séparés des locaux ayant un autre usage. Si la sortie d'un garage donne sur une cage d'escalier, l'installation de sas résistants est obligatoire dans la mesure où la surface des compartiments coupe-feu est supérieure à 1'200 m². Il faut noter par ailleurs que des portes de garages fermées à clé et donnant sur des cages d'escaliers ne peuvent pas être comptées comme issues de secours. De plus, si l'espace coupe-feu présente une surface de plus de 600 m², il faut prévoir des orifices de ventilation pour l'évacuation de la fumée.

Que faire en cas d'incendie ?

Si un incendie se déclare malgré toutes les mesures de prévention, il faut agir immédiatement et surtout correctement en se basant sur la règle de base : « Alarmer – Sauver – Éteindre ». Il est important de garder son calme et d'agir avec discernement.

Mesures de prévention pour les habitants d'immeubles collectifs

  • Débrancher les appareils électriques après leur emploi (ne pas les laisser en mode veille).
  • Tenir les objets inflammables à distance des appareils électroménagers, des plaques de cuisson, du chauffage, etc.
  • Toujours bien éteindre les cigarettes, pipes ou cigares après emploi et éliminer les cendres dans un récipient en fer-blanc.
  • Ne pas garder d'allumettes ou de briquets à portée de main des enfants.
  • Ne jamais fumer au lit.
  • S'assurer que les locaux disposent d'une bonne aération lorsque l’on manipule des liquides inflammables.
  • Poser des bougies en respectant une distance de sécurité avec les matériaux inflammables.
  • Ne faire exécuter des travaux de réparation ou l'installation d'appareils que par des spécialistes.
  • Chaque ménage doit disposer de couvertures extinctrices.

Commandez maintenant un détecteur de fumée

01_brandschutz_rauchwarnmelder_shop_teaser

Le détecteur de fumée sert à l'avertissement précoce de personnes en cas de fumée et d'incendies. S'il détecte de la fumée, le détecteur émet une alarme sonore forte et son voyant rouge commence à clignoter.

Commandez dans le magasin en ligne

Assurance immobilière Berne et infomaison Imprimer l'article