Canalisations bouchées - que faire ?

Ventouse, bouteille en PET, poudre chimique – ou : les remèdes qui font vraiment miracle.

Il existe en effet toute une série de moyens et de méthodes vous permettant de déboucher votre écoulement.
Il existe en effet toute une série de moyens et de méthodes vous permettant de déboucher votre écoulement.

(mm) Votre lavabo est plein à ras bord ? L'eau stagne dans la douche ? Les toilettes bouchées menacent d'inonder votre salle de bains ? Dans ces cas-là, tous les conseils sont les bienvenus. Mais ils ne doivent pas forcément être onéreux. Dans le fond, c'est vous qui avez les cartes en mains. Il existe en effet toute une série de moyens et de méthodes vous permettant de déboucher votre écoulement :

Remèdes pour s'en sortir

Nettoyer un écoulement bouché, ce n'est pas vraiment une partie de plaisir, mais il n'est pas forcément nécessaire d'avoir tout de suite recours à un spécialiste ou à des produits chimiques. Ce sont généralement des dépôts de graisse ou de savon mélangés aux cheveux et fibres qui obstruent les conduites d'écoulement. Ici, bien souvent, il suffira de recourir à des méthodes simples nécessitant peu de travail et écologiquement acceptables. Il est important que vous testiez au préalable avec prudence toutes les solutions envisagées et que vous procédiez avec précaution au nettoyage. A moins que vous ne vouliez que votre tuyau d'écoulement ne soit endommagé ou ne se rompe. Mais venons-en aux faits : que vous faut-il pour déboucher écoulement ? Quels moyens sont réellement efficaces ?

  • Ventouse : on s'en sert pour dégager les toilettes et écoulements bouchés. Avant d'utiliser la ventouse, il est bon de verser dans l'écoulement un verre d'eau et un peu de savon. En présence d'un trop-plein, il vaut mieux l'obstruer avec un chiffon mouillé. Ensuite, on place la ventouse sur l'écoulement, on remplit le lavabo d'eau chaude jusqu'à recouvrir la ventouse et c'est parti. En procédant à des mouvements de pompage, l'air qui se trouve dans le tuyau est aspiré et, dans le meilleur des cas, les saletés seront également expulsées.
  • Brosse : on peut introduire une brosse métallique achetée dans le commerce profondément dans le siphon. Ses pointes métalliques fines et souples permettront de détacher les dépôts résistants, tels que le calcaire. La condition est cependant que le siphon ne présente pas un angle trop prononcé. Pour les toilettes, une brosse pour WC est idéale. On pourra effectuer une pression sur le bouchon, puis on procèdera comme avec la ventouse.
  • Démonter le siphon : il est bien évidemment possible de s'attaquer au problème directement dans le siphon. Pour ce faire, on placera un seau sous le siphon, puis on dévissera ce dernier à la main ou à l'aide d'une pince à siphon. Lorsque l'on a recours à cette dernière, il est conseillé d'envelopper l'écrou raccord du siphon dans un chiffon afin de prévenir les rayures. Pour le nettoyage à proprement parler, on utilisera une brosse métallique. Par ailleurs, il est judicieux de changer par la même occasion le joint d'étanchéité.
  • Bouteille en PET et tuyau de jardin : on prend une grande bouteille en PET, on la remplit d'eau chaude, on l'applique sur l'ouverture de l'écoulement et on presse à plusieurs reprises. L'eau qui s'en écoule exerce une pression, ce qui permet d'éliminer les dépôts et la saleté. On obtient le même effet avec un tuyau de jardin. Il vaut mieux toutefois être prudent et ne pas sous-estimer la pression de l'eau – en effet, les conduites pourraient sauter.
  • Levure chimique, cola & Co. : il existe aussi différents remèdes de ménagère auxquels on attribue des vertus nettoyantes particulières, tels que le cola ou le soude. Vous pouvez également essayer avec quatre cuillères de levure chimique dissoute dans une demi-tasse de vinaigre. Si, après quelques gargouillements, des bruits se font entendre dans l'écoulement, vous pouvez rincer une nouvelle fois à l'eau chaude et, avec un peu de chance, l'écoulement sera libéré.

Rien n'y fait ?

Lorsque toutes ces mesures restent sans effet, il vous reste les déboucheurs chimiques. Différents nettoyants garantissent un débouchage des toilettes et écoulements. Ils ne doivent cependant être utilisés qu'en dernier recours, car ils polluent fortement l'environnement. En cas de problèmes importants ou d'interventions manuelles, il est conseillé de faire tout de suite appel à un expert. Il se peut par exemple, dans les nouvelles constructions ou après des travaux de rénovation, que des restes de moquettes, des gravats ou autres, bouchent les conduites. Dans ces cas-là, il est pour ainsi dire inutile d'essayer avec de la levure chimique ou du cola.

S'assurer en cas de sinistre

En outre, vous avez bien entendu la possibilité de vous assurer contre d'éventuels dommages dus à des écoulements bouchés. La plupart des compagnies d'assurances proposent une assurance dite « de bâtiment ». Celle-ci couvre les dommages au bâtiment à proprement parler, dus aux écoulements bouchés et aux engorgements qui en résultent. Si, par contre, le mobilier est endommagé, c'est l'assurance inventaire du ménage qui entre en ligne de compte. Il en va différemment du nettoyage des conduites : celui-ci est en général à la charge du preneur d'assurance, car il relève de son obligation d'entretenir régulièrement les conduites d'eau et les installations et appareils qui y sont raccordés afin qu'ils soient en état irréprochable. Il est recommandé de demander à votre assurance ce qu'il en est et de clarifier votre situation et vos besoins concrets.

Pour éviter tout engorgement

En fait, c'est tout simple : seules les eaux usées ont leur place dans un écoulement. Les restes de nourriture, les cheveux, la litière pour chat ou autres détritus n'ont, eux, rien à faire dans les écoulements ou les toilettes. Comment prévenir les engorgements ?

  • Veillez en nettoyant vos légumes ou en lavant vos cheveux à ne rien laisser partir dans l'écoulement, à part l'eau.
  • Vous vous simplifierez la tâche en protégeant vos écoulements par des filtres ou des couvercles correspondants. Leurs orifices de petite taille permettent de recueillir les cheveux et autres dépôts, afin qu'ils ne puissent pas causer de malheurs.
  • La graisse est un autre tabou pour les écoulements.Lorsqu'elle est froide, elle colle et forme des grumeaux qui s'agglutinent dans les canalisations. L'huile de la fondue, mais aussi les résidus dans la poêle ne doivent donc pas être rincés sans réfléchir. L'idéal est de jeter l'huile de la fondue au point de recyclage de votre commune. Quant à la poêle graisseuse, le mieux est de la laisser refroidir et de la frotter ensuite avec un essuie-tout.
  • Vous souhaitez entretenir de manière durable vos canalisations ? L'eau de cuisson des pommes-de-terre s'y prête à merveille. La prochaine fois que vous aurez au menu des pommes-de-terre en robe des champs, versez la précieuse eau de cuisson dans un récipient et offrez un nettoyage bienfaisant à vos écoulements.
  • Au sujet des toilettes : c'est tellement tentant de jeter les bâtonnets de ouate, serviettes hygiéniques et autres détritus dans les WC, puis de s'en débarrasser rapidement en actionnant la chasse d'eau ! Cependant, dans l'intérêt de votre écoulement, vous devez absolument résister à cette tentation. Une petite poubelle dans la salle de bains vous facilitera la tâche.

Informations additionnelles

ImagePoint (Bataille) Imprimer l'article