Chaleur estivale : 5 conseils pour un logement frais

En cas de grosse chaleur en été, l'intérieur de maisons peut aussi être désagréablement chaud. Un logement où la chaleur s'accumule et où le sommeil est difficile n'est pas agréable et cela ne devrait pas être le cas. Avec nos 5 conseils simples, il est possible de maintenir une fraîcheur agréable dans votre habitation.

Lorsque la chaleur a pénétré dans l’habitation, il est difficile de l’en chasser.
Lorsque la chaleur a pénétré dans l'habitation, il est difficile de l'en chasser.

(pg) Suivant la construction et le type de construction d'un bâtiment, l'air se réchauffe plus ou moins rapidement et fortement à l'intérieur. Dans le cas de constructions en dur maçonnées, cela dure en général plus longtemps jusqu'à ce que la chaleur ait réchauffé les parois et sols. Dans des maisons en bois et surtout dans des combles avec parois de construction légère, des températures intérieures désagréablement élevées peuvent déjà survenir en peu de temps. La manière la plus simple de l'empêcher consiste à ne pas du tout laisser pénétrer la chaleur dans le logement. Car une fois qu'elle y a pénétré, il est difficile de l'en chasser.

  1. Aérez seulement tôt le matin et tard dans la soirée

    L'aération est au centre de toutes les mesures visant à empêcher la chaleur de s'accumuler dans l'habitation. Tôt le matin et tard dans la soirée - lorsque la température est agréablement fraîche ou du moins supportable - ce sont les moments idéaux pour une aération efficace. En ouvrant le plus grand nombre de fenêtres possible, on crée des courants d'air qui favorisent l'évacuation de l'air chaud vers l'extérieur.  Si possible, dormez la nuit avec fenêtres ouvertes. Un grillage anti insecte contribue à la protection contre les insectes. Durant la journée, en revanche, les fenêtres doivent rester fermées pour empêcher l'entrée d'air chaud.

  2. Empêcher la pénétration de chaleur par les fenêtres

    Les pièces d'une habitation se réchauffent davantage lorsque les rayons du soleil entrent directement par les fenêtres, ce qui est notamment le cas dans les immeubles modernes avec leurs grandes baies vitrées. Car son énergie se transforme en chaleur, au passage de la lumière à travers les vitres, d'où l'importance de bien isoler.

    Durant la journée, les fenêtres ou les jalousies doivent rester fermées. À l'intérieur, tirer les rideaux ou baisser les volets à rouleau ne sert à pas grand-chose, si ce n'est à assombrir la pièce alors que les rayons du soleil ont déjà traversé les vitres et que la chaleur a déjà envahi l'appartement. Pour une meilleure protection, il serait judicieux d'installer, à l'intérieur, des volets à lamelles, dont la surface argentée aurait pour effet de réfléchir la lumière solaire.

    Souvent, les grandes surfaces vitrées comportent aujourd'hui des couches de verre isolant et teinté permettant de réduire la pénétration d'énergie. En l'occurrence, une alternative avantageuse consiste en des films de protection réfléchissants à appliquer sur les fenêtres.

  3. Débrancher les appareils électriques

    Une autre mesure visant à maintenir une température supportable dans l'habitation est l'utilisation parcimonieuse des appareils électriques. Les ordinateurs, téléviseurs, machines à laver ou lampes produisent de la chaleur. Lorsque ces appareils ne sont pas utilisés, ils doivent être complètement débranchés car ils dégagent de la chaleur, même en mode stand-by.

    La cuisson produit aussi beaucoup de chaleur. Durant la canicule, il serait souhaitable de renoncer à cuire au four et, quant à la cuisinière, de l'employer plutôt à préparer des mets nécessitant un temps de cuisson réduit. Durant les grandes chaleurs, on privilégie de toute façon des mets légers, voire froids.

  4. Les ventilateurs brassent l'air

    Les ventilateurs apportent un peu de fraîcheur dans la chambre chaude. En fait, ils n'évacuent pas la chaleur mais procurent un meilleur brassage de l'air dans l'appartement. Les appareils de refroidissement mobiles sont en général déconseillés. En fait, ils rafraîchissent bien l'air, mais ils sont coûteux à l'achat et sont de vrais « ogres » en matière d'énergie.

  5. Suspendre des linges humide

    Une astuce simple pour refroidir l’air de locaux consiste à suspendre des linges humides  (non détrempés !) approximativement devant la fenêtre. Le procédé de séchage extrait la chaleur de l’air et le refroidit. L’air humide devrait si possible pouvoir s’échapper à travers un flux d’air, étant donné que le local pourrait sinon devenir désagréablement humide. Cette mesure n’est pas recommandée des jours de toute façon chauds et humides.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article