Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Mesures à prendre pour réduire les risques de vol

La Suisse a pour réputation d'être l'un des pays les plus sûrs au monde. Il n'en reste pas moins vrai que chez nous aussi, d'innombrables délits sont commis. Le risque de vol compte parmi les plus fréquents.

Parmi les délits les plus fréquemment perpétrés, on compte les vols de voitures et les vols à la roulotte.
Parmi les délits les plus fréquemment perpétrés, on compte les vols de voitures et les vols à la roulotte.

(pg) Les voleurs sévissent le plus souvent dans des lieux très fréquentés, donc par exemple dans les gares, les transports publics, les centres commerciaux et à l’occasion de manifestations rassemblant beaucoup de monde. Ici, au milieu de la bousculade générale, les voleurs n'ont aucune peine à accoster leur victime et, une fois leur larcin commis, à se fondre rapidement dans la foule.

Vol à l'astuce à la porte du domicile : gare aux situations d'urgence car elles peuvent être simulées

Les voleurs n'agissent pourtant pas toujours sous le couvert d'importants rassemblements de personnes. C'est ainsi que sont fréquemment signalés à la police ce que l'on désigne par vols à l'astuce, où les voleurs se présentent à la porte du domicile. Pour avoir accès au domicile de leurs victimes, les malfaiteurs s'en prennent fréquemment à des personnes âgées ou très avancées en âge et les trompent en leur racontant des histoires rocambolesques.

Ces histoires cousues de fil blanc obéissent à trois schémas : de manière générale, les délinquants feignent une situation d'urgence. Ils prétendent par exemple être au service de l'administration, être artisan ou courtier d'assurance, ou encore être en rapport personnellement avec leur victime ou son entourage. Il faut remarquer d'ailleurs que les malfaiteurs savent se montrer inventifs et qu'ils font souvent preuve d'une bonne dose de talent pour jouer leur rôle.

Parmi les situations d'urgence souvent feintes, on compte la demande d'un verre d'eau pour soulager un malaise, le « truc du bout de papier et du stylo », qui permet de laisser un message au voisin qui soi-disant n'est pas à son domicile, ou encore un contrôle pour vérifier les dégâts d'eau qui, semble-t-il, ont touché la maison. Les voleurs ont d'ailleurs bien d'autres tours dans leur sac pour passer la porte d'un appartement ou d'une maison, en prétextant la nécessité de passer un coup de fil, d'utiliser les toilettes ou de langer leur bébé.

Les principaux conseils :

  • Ne laissez pas des étrangers entrer chez vous.
  • Jeter un œil par le judas ou la fenêtre pour se faire une idée des visiteurs.
  • Mettre en place l'entrebâilleur ou la chaîne de sécurité.
  • Se poser la question de savoir à quel point la «situation d'urgence» est réelle et réfléchir aux autres options possibles.
  • Ne laisser entrer des artisans que dans la mesure où un rendez-vous a été pris.

Vol à la roulotte : ne pas laisser des effets de valeur dans la voiture

Parmi les délits les plus fréquemment perpétrés, on compte les vols de voitures et les vols à la roulotte. Les voleurs s'emparent donc de la voiture entière ou s'en prennent uniquement aux objets de valeur qui s'y trouvent : appareil de navigation, autoradio, smartphone ou ordinateur portable. Même si aujourd'hui les voitures ne sont plus aussi faciles à forcer et que les véhicules neufs intègrent souvent un système d'alerte, les voleurs ont vite fait de rafler le butin après avoir tout simplement cassé une vitre.

Les principaux conseils :

  • A chaque fois que c'est possible, emporter tous les objets de valeur à l'intérieur de l'auto – y compris les papiers de la voiture.
  • Verrouiller les portes, fenêtres, le toit ouvrant et le coffre – y compris dans les parkings fermés.
  • Retirer la clé de contact et verrouiller le volant.
  • Porter les papiers de l'auto sur soi.
  • A l'achat d'une voiture, se renseigner sur les systèmes d'alerte et de sécurité.

Vol de vélo : pour les vélos, utiliser un antivol de qualité

Les bicyclettes sont très prisées des voleurs. Il suffit de voir les chiffres : chaque année, quelque 40 000 vélos sont signalés comme volés en Suisse. Mais il ne s'agit que de la partie émergée de l'iceberg, car nombreux sont les propriétaires de vélo à ne pas signaler le vol. Contre le vol de vélo, il n'existe qu'une seule parade : toujours et en tout lieu, le sécuriser de manière adéquate.

Les principaux conseils :

  • Minimiser le risque de vol par une chaîne massive dotée d'un bon cadenas ou d'un autre système de fermeture adéquat.
  • Faire passer la chaîne dans la roue et le cadre et l'attacher à un objet scellé dans le sol, une clôture ou un poteau par exemple.
  • Dans la mesure du possible, toujours ranger le vélo dans un local pouvant être fermé à clé.
  • Noter les numéros de marque et de cadre du vélo.
Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article