Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Règles de sécurité pour la baignade et la natation

Selon le bureau de prévention des accidents bpa, on dénombre annuellement en Suisse quelque 9000 accidents de baignade. Alors que la saison des baignades bat son plein, voilà donc une excellente raison de se remémorer les principales règles de sécurité.

Les équipements de protection tels que les brassards de natation ne procurent pas de protection satisfaisante contre le risque de noyade.
Les équipements de protection tels que les brassards de natation ne procurent pas de protection satisfaisante contre le risque de noyade.

(stö) La Suisse offre une kyrielle de possibilités pour se rafraîchir au contact de l'eau durant la saison chaude de l'année : en plus des piscines équipées de bassins de natation, les lacs et les cours d’eau sont très prisés en été, quoiqu'ils ne soient pas sans danger.

Les hommes jeunes sont fréquemment victimes de noyade

D’aucuns seront étonnés, d'autres non : ce ne sont pas les enfants, mais les jeunes hommes âgés de 15 à 24 ans qui sont les plus nombreux à se noyer dans les lacs et les cours d'eau. En effet, par rapport à la part qu'ils représentent dans la population, le risque de noyade est, selon le bpa, deux fois plus important pour eux que pour la moyenne. La raison en est souvent leur plus grande propension à prendre des risques et une surestimation de leurs propres capacités. En outre, comme le précise le bpa, la consommation d'alcool et de drogues accroît considérablement les risques encourus.

Ne jamais laisser les enfants seuls à proximité d'un plan d'eau

Il n'empêche que chez les enfants, la noyade demeure la deuxième cause de mortalité accidentelle ; seule la circulation routière fait plus de victimes. Selon le bpa, ce sont en moyenne cinq enfants âgés de zéro à neuf ans qui, chaque année, meurent par noyade en Suisse. A ce nombre s'ajoutent 270 accidents non mortels dont les conséquences sont souvent fort graves avec, parfois, des séquelles à vie.

Les accessoires d'aide à la natation offrent une protection insuffisante

On ne s'étonnera donc pas que la première règle de baignade soit formulée comme suit : les enfants doivent toujours être accompagnés dans l'eau ! Leur surveillance est d'autant plus impérative que la plupart des enfants se noient après une chute dans l'eau. Il faut savoir aussi que contrairement au gilet de sauvetage, les équipements de protection tels que les brassards de natation n'offrent pas de protection satisfaisante contre le risque de noyade. En outre, les enfants en bas âge se noient souvent sans crier ni s'agiter. Lorsque de l'eau pénètre dans le pharynx, il arrive que le larynx se ferme par réflexe. L'enfant risque alors de subir un choc et de tomber en léthargie.

Les 10 principales règles de baignade et de natation

Les règles de baignade ne s’appliquent pas seulement aux baignoires, aux piscines et aux points d’eau domestiques, mais bien entendu également au bord de mer :

  1. Les enfants doivent toujours être accompagnés dans l'eau.
  2. Surveiller les enfants en bas âge de très près !
  3. Ne jamais aller à l'eau sous l'emprise de l'alcool ou de drogues !
  4. Ne jamais nager avec l'estomac plein ou complètement vide.
  5. Ne jamais sauter à l'eau lorsque le corps est surchauffé ! – Il faut prévoir un temps d'adaptation pour le corps.
  6. Ne pas sauter dans des eaux troubles ou inconnues ! – L'inconnu peut cacher des dangers.
  7. Ne devraient se risquer dans les eaux libres (cours d'eau, étangs et lacs) que les bons nageurs et les nageurs expérimentés.
  8. Les matelas pneumatiques et les aides à la natation sont à proscrire dans les eaux profondes ! – Ces équipements n'offrent aucune sécurité.
  9. L'hypothermie peut provoquer des crampes musculaires. Plus l'eau est froide, moins on doit y séjourner longtemps !
  10. Ne jamais franchir seul de longues distances à la nage ! – Même le corps parfaitement bien entraîné peut subir une faiblesse.

istockphoto Imprimer l'article