Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Do-it-yourself : créer un chemin de jardin

Un chemin de jardin est toujours ravissant. L'assortiment des matériaux pour créer un chemin de jardin est quasi illimité. La pose de dalles est l'une des variantes les plus répandues.

Les dalles de chemin sont disponibles dans toutes sortes de matières, de couleurs et de formes.
Les dalles de chemin sont disponibles dans toutes sortes de matières, de couleurs et de formes.

(pg) Peu importe que vous rêviez d'un jardin anglais bien entretenu, d'un joli jardin japonais ou d'un simple pré fleuri : il existe des dalles pour tous les goûts et budgets, vous n'aurez donc aucune peine à trouver celles qu'il faut à votre chemin. 

La résistance des pierres naturelles ou des dalles en béton aux intempéries, aux chocs et au gel est le critère principal. Par ailleurs, le chemin devrait également être antidérapant. En principe, les dalles en pierres naturelles sont considérées comme un peu plus sensibles et un peu plus chères que les plaques en béton. Les pierres naturelles les plus courantes sont le basalte, le grès, le granit, le quartz, l'ardoise, la lave basaltique et le marbre. 

Vous avez le choix entre un chemin simple composé de dalles isolées disposées les unes après les autres sur la pelouse et une version plus élaborée où les plaques sont enfoncées dans le sol. Pour un bricoleur, les deux variantes sont un jeu d'enfant !

Indispensable : une bonne préparation

Une bonne préparation est toujours d'un grand secours lorsque l'on choisit d'effectuer soi-même les travaux. Rassemblez au préalable le matériel nécessaire ainsi que tous les outils. Une fois que tout est là, vous pouvez vous mettre au travail.

  • Niveau de difficulté : facile pour la pose sur gazon, facile à moyen pour la pose en creux  
  • Temps requis : pose sur gazon 1 heure, pose en creux 1 demi-journée

Les tuyaux du pro

  • Ne choisissez que des pierres présentant une surface rêche et antidérapante. Les plaques en matières polies deviennent glissantes dès qu'il pleut, rendant le chemin quasiment impraticable.

  • Achetez toujours quelques pierres en plus. Il est en effet possible qu'une pierre se casse ou qu'une dalle doive être remplacée ultérieurement

  • Il faut souvent confectionner des pièces d'ajustage lors de la pose de pierres naturelles. Louez pour ce faire une machine électrique à couper les pierres ou faites-les découper dans le commerce spécialisé. Les pierres naturelles peuvent certes aussi être travaillées au marteau et burin, mais cela demande beaucoup d'entraînement et d'habileté.
Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article