Do-it-yourself : créer son potager en hauteur

Un potager en hauteur possède de nombreux avantages. La température plus élevée de la terre prolonge la période de plantation et les nombreux éléments nutritifs favorisent la croissance des légumes. Par ailleurs, les plantes sont mieux protégées des escargots ou des souris. Et il soulagera votre dos. Créez votre potager en hauteur simplement et rapidement.

Un potager en hauteur vous procure plus rapidement et plus longtemps des légumes frais.
Un potager en hauteur vous procure plus rapidement et plus longtemps des légumes frais.

(pg) Les amateurs trouveront dans le commerce des potagers en différents matériaux, formes et tailles. Il s'agit de kits de montage tout prêts, souvent réalisés en plastique solide, simples à installer. Si vous souhaitez plus de liberté au niveau de la forme, vous pouvez faire découper le matériau choisi (bois, tôle, plastique), manier vous-même la scie ou vous procurer les pierres nécessaires.

Un potager en hauteur peut être entouré de bois non traité, de pierres naturelles, de dalles en béton, d'acier brut, de tôle ou de plaques en matière plastique. Le bois est cependant le matériau privilégié. Les planches en mélèze sont idéales, car elles présentent une teneur élevée en résine qui évite de devoir les imprégner. Il est en revanche conseillé de traiter tout autre bois à l'aide d'une huile d'imprégnation.

Aménagement

Tout est une affaire de goût. Votre potager en hauteur peut être rectangulaire, carré, rond ou ovale. Outre le matériau et la forme, considérez aussi l'objectif du potager en hauteur : doit-il simplement permettre un travail plus agréable et une récolte plus importante ou être aussi un élément décoratif du jardin ? Un potager en hauteur vous permettra en effet de redéfinir votre jardin, de restreindre les surfaces cultivées ou d'aménager une protection contre les regards indiscrets. 

Taille / hauteur

La hauteur du potager surélevé dépend de votre taille et se situe entre 80 et maximum 120 cm. La largeur maximale recommandée est de 120 à 130 cm, afin que vous puissiez travailler aisément, sans solliciter votre dos. La longueur du potager peut varier à l'infini. 

Emplacement 

Il faudra veiller à respecter un axe nord-sud lors du choix de l'emplacement, afin que les légumes, les herbes aromatiques ou les plantes profitent d'un ensoleillement suffisant.

Indispensable : une bonne préparation

Une bonne préparation est toujours d'un grand secours lorsque l'on choisit d'effectuer soi-même les travaux. Rassemblez au préalable le matériel nécessaire ainsi que tous les outils. Une fois que tout est là, vous pouvez vous mettre au travail.

  • Facile à moyen
  • Avec un kit de montage, des planches découpées ou des éléments en acier brut : une demi-journée. Avec des pierres naturelles jusqu'à une journée.

Les tuyaux du pro

  • Pour qu'aucun espace vide ne subsiste lors du remplissage du potager en hauteur, il est possible d'ajouter, entre les différentes couches, quelques pelletées de terre ou du papier. Ensuite, arrosez et piétinez bien. La terre contenue dans le potager en hauteur se tassera d'environ 20 cm en six mois. Au printemps, il faudra donc ajouter du compost mature.

  • C'est directement après son aménagement que le potager en hauteur présente la plus forte teneur en substances nutritives – un moment idéal pour planter des légumes nécessitant beaucoup de nutriments tels que le céleri, le concombre, le poireau ou la tomate. Après deux à trois ans, les substances nutritives s'amenuisent et il est préférable de planter plutôt des légumes qui en sont moins friands. Ce sont notamment les herbes aromatiques, la salade et les épinards.

  • Les caisses en bois conviennent très bien à la création de potagers en hauteur de petite taille, sur un balcon par exemple.

Informations additionnelles

Sager Gartengalerie AG Imprimer l'article