Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Do-it-yourself : poser du lambris au plafond

Un plafond en lambris est un moyen simple de rendre une pièce plus chaleureuse. Mais un lambris comporte également d'autres avantages : combiné à un matériau approprié, il constitue une isolation hors pair.

En règle générale, les lambris en bois se composent de lamelles d’épicéa ou de pin non traitées ou lasurées.
En règle générale, les lambris en bois se composent de lamelles d’épicéa ou de pin non traitées ou lasurées.

(pg) Les versions nobles des lambris en bois sont constituées d'épicéa ou de pin massif. Les lamelles sont utilisées non traitées ou lasurées. Les imitations bois sont bien entendu moins chères, elles sont proposées dans différents designs et couleurs dans les magasins de bricolage. Il existe, pour les pièces humides, des lamelles adaptées, plastifiées. La sous-construction se compose de tasseaux rabotés. Si le lambrissage est réalisé sous la toiture, il est indispensable de poser un isolant thermique et anti-humidité en dessous du lambris.

Un élément essentiel à la décoration intérieure

Un lambris au plafond contribue considérablement à la décoration intérieure. Ainsi, un lambris clair aura tendance à laisser paraître la pièce plus grande tandis qu'un lambris sombre aura pour effet optique de rapetisser la pièce. La pose en longueur des lambris fait paraître la pièce plus longue tandis qu'une pose transversale raccourcit optiquement une pièce. Un lambris offre également des possibilités intéressantes pour la conception de l'éclairage. De plus, le bois améliore l'acoustique de la pièce.  

Indispensable : une bonne préparation

Une bonne préparation est toujours d'un grand secours lorsque l'on choisit d'effectuer soi-même les travaux. Rassemblez au préalable le matériel nécessaire ainsi que tous les outils. Une fois que tout est là, vous pouvez vous mettre au travail.

  • Niveau de difficulté : facile à moyen
  • Durée : il faut compter deux jours pour le plafond d'une pièce

Les tuyaux du pro

  • Afin que les lamelles en bois massif s'adaptent au nouveau climat régnant dans la pièce mieux vaut les stocker plusieurs jours dans la pièce concernée. Retirez la protection plastique mais liez-les les unes aux autres par du ruban masquant.

  • Pour les plafonds des pièces humides, veillez à utiliser un matériau adapté. On peut utiliser, en général, des lamelles plastifiées.

  • Si vous avez l'intention d'appliquer une peinture ou un vernis sur les lambris, faites-le avant le montage.

  • Pour poser les baguettes de finition, n'utilisez pas des clous mais des vis afin que les crochets ne se détachent pas lors du martelage.
Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article