Réparations DIY : isoler les portes et fenêtres

Des courants d'air ! L'air qui s'infiltre par les portes et fenêtres n'est pas seulement désagréable, mais peut aussi s'avérer coûteux en raison des frais de chauffage plus élevés qu'il occasionne. Il est possible d'y remédier à moindre coût.

Généralement, les courants d’air passent par le bas des portes.
Généralement, les courants d'air passent par le bas des portes.

(stö) Généralement, les courants d'air passent par le bas des portes. Si les boudins en tissus que l'on positionne derrière la porte sont plutôt rigolos et permettent de retenir une partie de l'air, on ne peut pas dire qu'ils soient particulièrement pratiques. L'isolation est incontestablement une solution plus efficace.

Bandes d'isolation en mousse

Ces bandes autocollantes sont posées sur le cadre de la porte et/ou sur la porte elle-même. Inconvénient : avec le temps la mousse s'effrite et les bandes doivent être remplacées.

Bandes d'isolation en caoutchouc

Les bandes en caoutchouc autocollantes résistent plus longtemps. Elles sont disponibles avec différents profils, en fonction de la taille de l'espace à combler. Inconvénient : suivant l'épaisseur, surtout au début, les portes et fenêtres sont plus difficiles à fermer.

Joint de calfeutrage bas de porte

Ce joint, généralement autocollant, est apposé au bas de la porte, sur la partie intérieure. Suivant le revêtement du sol (parquet, pierre, tapis), il est doté de brosses différentes. Inconvénient : les joints de calfeutrage ne sont pas totalement imperméables à l'air et n'isolent qu'une partie de la porte.

Conseil

Lorsque vous collez des bandes d'isolation, veillez à ce que l'endroit choisi pour la pose sur les portes et fenêtres soit sec, exempt de résidus de graisse ou de poussière.

Matériel

  • Bandes d'isolation (mousse ou profil en caoutchouc)
  • Joints de calfeutrage bas de porte

Niveau de difficulté

Facile

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article