Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Façades : Protection du bois

Le bois en tant que matériau de construction a une tradition longue de plusieurs siècles en Suisse. La protection du bois est donc un sujet ne datant pas d'aujourd'hui. Que devez-vous savoir, en tant que maître d'ouvrage, afin que le bois que vous utilisez présente une durée de vie aussi longue que possible ?

La protection du bois traditionnelle se débrouille sans chimie.
La protection du bois traditionnelle se débrouille sans chimie.

(mei) De nos jours, on identifie volontiers la protection du bois à l'utilisation de produits chimiques. Le traitement chimique du bois n'existe pourtant « que » depuis 150 ans. Quant aux traitements traditionnels du bois, ils sont nettement plus anciens, et sont basés sur le savoir-faire artisanal des charpentiers qui savent utiliser adéquatement du bois de bonne qualité et qui savent le protéger au cours de la construction.

Protection traditionnelle du bois

La protection traditionnelle du bois repose sur une série de mesures individuelles qui peuvent avoir un effet puissant dans leur ensemble. Cela débute déjà avec le choix du matériau de construction. La qualité du bois influence directement sa longévité. Les bois à croissance lente et pourvus d'une forte densité d'anneaux de croissance (« années fines ») sont considérés comme particulièrement durs. Un autre point important réside également dans le moment choisi pour l'abattage. L'hiver semble être la période idéale, car la sève d'un arbre descend dans les racines durant la période froide de l'année. Le stockage et le séchage sont également des facteurs déterminants de durabilité de la future construction.

Protection du bois durant la construction

En plus de la qualité du bois, la manière de construire est également importante pour sa conservation. Emplacement, orientation, forme et construction devraient être adaptés au climat. De grands avant-toits offrent par exemple une bonne protection contre la pluie et les rayons UV, et l'intervalle entre le bois et le sol garantit un faible taux d'humidité. Il importe aussi de choisir le bon type de bois.

Sources de dommages possibles

On distingue principalement deux causes de dommages détériorant le bois :

  • Les rayons UV, le vent et la météo (atmosphère)
  • Les attaques fongiques et d'insectes (biosphère).

Les rayons UV désagrègent la lignine contenue dans le bois, ce qui décolore le bois et le protège, ralentissant ainsi le processus de détérioration. Ce type d'usure ne dépasse pas les quelques millimètres par siècle.

Les dommages causés par les attaques fongiques et d'insectes sont nettement plus graves. Les champignons détériorant le bois peuvent produire une forte perte structurelle du bâtiment, avec les conséquences financières qui en découlent. 

Mesures de protection et d'assainissement

Les mesures suivantes peuvent être prises en considération

  • Réduction de l'humidité (aérations etc.) pour diminuer le risque d'un climat favorable à l'attaque fongique.
  • Lutte contre les parasites (la plupart du temps avec des produits chimiques).
  • Remplacement des parties endommagées.
  • Traitement des surfaces (lasures, brossage à sec ou lavage du bois).
  • Séchage.

Lignum Imprimer l'article