Répertoire des différents revêtements de sol

L'esthétique et les coûts ne sont que deux aspects parmi de nombreux autres, dont il faut tenir compte lors du choix d'un revêtement de sol.

En sol en pierre naturelle comme par exemple le granit coûte beaucoup, mais est facile à entretenir.
En sol en pierre naturelle comme par exemple le granit coûte beaucoup, mais est facile à entretenir.

(mei) La personne qui doit se décider pour un revêtement de sol n'a que l'embarras du choix dans l'offre pléthorique actuelle. Les éléments de décision les plus importants sont l'effet visuel, les coûts, le temps nécessaire au soin et au nettoyage, ainsi que la résistance d'un revêtement de sol.

Revêtements de sol textiles

Les revêtements de sol textiles sont disponibles en fibres synthétiques, en laine, en coco, en sisal ou en poils de chèvre. Un tapis en fibres de laine absorbe et rend bien l'humidité, et va ainsi influencer l'humidité de l'air. Un aspect très positif des revêtements textiles est leur pouvoir d'isolation du bruit des pas. Leur désavantage, c'est qu'ils sont relativement difficiles à nettoyer.

Bois et stratifié

Le bois est un produit naturel qui réagit à la température et à l'humidité ambiante, ce qui peut produire des contractions et des gonflements. En cas de sollicitation agissante mécanique, toute la surface peut être poncée et traitée à nouveau. En général, les bois doux ont le désavantage de s'égratigner relativement facilement.

L'imitation de bois en stratifié est composée avant tout de matière synthétique. La mauvaise isolation du bruit du bois et du stratifié peut nuire à la vie commune dans des appartements de location ou en propriété par étage.

Liège et linoléum

Le sol en liège est tiré de l'écorce du chêne-liège. La principale matière première du linoléum est l'huile de lin, que l'on extrait des graines de lin. Cette masse de base est mélangée avec de la résine naturelle et de la farine de bois, le tout étant ensuite étalé sur du jute. Les deux revêtements sont très écologiques et résistants, mais ne conviennent pas particulièrement aux zones humides.

Coûts

Lorsque l'on ne tient pas seulement compte des coûts du matériel et de la pose, mais également de la durée de vie d'un revêtement de sol, on fait d'étonnantes découvertes. En calculant de la sorte, les revêtements textiles, dont le matériau est bon marché, ne s'avèrent toutefois pas très avantageux à cause de leur durée de vie relativement faible. À l'inverse, un parquet ou un revêtement en liège sont plus durables, ce qui relativise les prix d'achat plus élevés.

Aspects liés à la santé

Les sols jouent un rôle important sur le climat des pièces intérieures à cause de leur grande surface. L'Association Suisse d'Ecobiologie (ASdE) recommande l'utilisation de matériaux ouverts à la diffusion et activement ventilés, qui permettent de réguler l'humidité de l'air et de contribuer ainsi à instaurer un climat sain et agréable dans les pièces fermées. Les matériaux appropriés sont des sols en bois huilés, en linoléum, en liège ou en pierre naturelle. Les sols ne devraient pas être scellés, car cela limite leur capacité d'absorption. Lorsque l'on colle des revêtements textiles ou en linoléum, il convient de n'utiliser que des colles sans solvants ou des colles à base de résine naturelle. Le label européen de qualité « natureplus » vous garantit des produits certifiés sains.

Conseils et astuces

Allergie aux acariens

  • Les avis des experts divergent sur la question des revêtements de sols idéaux pour les allergiques : le Centre d'Allergie Suisse recommande des sols scellés en parquet, des plaques de liège ou des revêtements synthétiques, comme par exemple le PVC, tandis que l'AsdE conseille les sols en linoléum, en parquet huilé (non scellé) ou encore en liège.
  • Il faudrait dépoussiérer les sols à fond avec un support humide.
  • Si vous voulez des sols en moquette, choisissez des revêtements en velours à fibres courtes et passez l'aspirateur, muni d'un filtre spécial, au moins deux fois par semaine.

infomaison Imprimer l'article