Bien planifier le couvert à voiture ou l'abri voiture

Tempêtes d'automne et froid glacial des jours d'hiver sont des épreuves pour les véhicules et leurs détenteurs. Tous ceux qui souhaitent protéger leur voiture des tuiles et des branches que le vent arrache ou de la grêle et aussi s'éviter les doigts gourds le matin trouveront dans l'abri voiture un « toit protecteur » pour leur véhicule.

Ces dernières années, l'engouement pour les abris voitures n'a cessé de croître.
Ces dernières années, l'engouement pour les abris voitures n'a cessé de croître.

Ces dernières années, l'engouement pour les abris voitures n'a cessé de croître. De plus en plus de propriétaires de maisons préfèrent en construire un plutôt qu'un garage. Dans les endroits où les nouvelles constructions jaillissent de terre, on constate que beaucoup de maîtres d'ouvrages misent sur ces carports. Il s'en construit aussi davantage lorsque les propriétaires des maisons déjà bâties disposent de places de parc extérieures.

De nombreux avantages par rapport aux garages

La croissance du marché provient en premier lieu de la modicité des coûts – au moins pour les modèles les plus simples – par rapport à la construction d'un garage et aussi de la diversité des matériaux, des formes et des réalisations proposées à l'heure actuelle. A cela s'ajoute le facteur temps : alors qu'il faut plusieurs semaines pour construire un garage, l'abri voiture est prêt en une journée, en moyenne. Autres atouts : les ouvertures permettent un séchage plus rapide des véhicules de sorte qu'en hiver, l'eau salée attaque moins la carrosserie. On peut aussi nettoyer la voiture ou changer les pneus à la lumière du jour – à profusion – tout en étant protégé.

Certes, l'abri présente aussi des inconvénients par rapport aux garages qui ferment à clé. Par exemple, il n'est que très rarement possible de le chauffer et comme il est généralement largement ouvert, les véhicules ne sont guère protégés contre le vol. Les avantages prédominent cependant et de toute façon, mieux vaut garer sa voiture sous un carport que de la laisser à la belle étoile.

Fonctionnalité et stylisme

En ce qui concerne les critères de choix, il n'existe pour ainsi dire aucune restriction car les fabricants accordent beaucoup d'importance à la fonctionnalité associée au design. Cette remarque vaut tant pour les modèles « prêts à monter » que pour ceux fabriqués sur mesure pour être en harmonie avec la maison.

La touche personnelle

L'abri voiture permet de personnaliser fortement la construction. En raison déjà du vaste choix de matériaux. La plupart des abris construits en Suisse sont en bois : pin, épicéa ou mélèze de qualité, et même aussi sapin de Douglas.

Les autres matériaux proposés sont l'acier inoxydable, l'aluminium ou le verre acrylique. Ils sont également solides et pourvus d'une protection contre la corrosion mais nécessitent moins d'entretien que le bois. Le choix est aussi une question de goût, de même que la forme du toit.

Du simple toit au modèle de luxe

Aucune restriction, quasiment, ne vient entraver la fonctionnalité. On trouve de simples abris en aluminium avec quatre poteaux soutenant un toit et aussi d'autres, doubles, en bois ou en acier inoxydable avec parois latérales supplémentaires, local séparé pour les outils et coquette toiture végétale. La gamme de prix est tout aussi vaste, allant de quelques centaines à plusieurs dizaines de milliers de francs. Le prix varie aussi selon que l'on fera preuve d'une certaine habileté manuelle ou que l'on recourra à un spécialiste.

Ne pas calculer trop juste

Quand on projette d'acquérir et de faire construire un abri voiture, il ne faut pas lésiner sur sa largeur et sa hauteur. Il est bon de prévoir des dimensions généreuses pour avoir encore suffisamment de place pour monter et descendre lorsque l'on aura acheté une voiture plus grande. Plus l'abri sera vaste et plus on aura de place pour ranger aussi les bicyclettes, la tondeuse à gazon ou la voiture d'enfant.

Autorisation nécessaire

Avant l'achat, il est indispensable de prendre contact avec les autorités. L'abri étant une construction fixe, il est considéré comme un bien immobilier et il faut une autorisation de construire. S'il s'appuie contre la maison, il en devient une partie. Il faut annoncer à l'établissement cantonal d'assurance contre les incendies la plus-value qui en résulte et qui est égale au montant de l'investissement. Les assurances contre les incendies et forces de la nature – grêle, foudre ou inondation – en cours couvrent également l'abri. Si le carport n'est pas attenant à la maison, l'assurance n'est pas obligatoire. Mieux vaut clarifier la situation avec son assureur. Dans le canton de Berne, par exemple, de petits bâtiments disposés isolément doivent obligatoirement être assurés auprès de l'AIB, en vertu de la loi, lorsqu'un permis de construire existe et si leur valeur à neuf dépasse fr. 10'000.-.

Informations additionnelles

Designo Imprimer l'article