Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Economies d'énergie grâce à un assainissement du bâtiment

Une rénovation de votre maison est-elle prévue ? Le tableau suivant vous donne de précieux conseils sur les mesures permettant de réaliser des économies d'énergie au niveau de l'enveloppe de bâtiment.

02_energie_gebaeudesanierung_1_quer
* MoPEC – Modèle de prescriptions énergétiques des cantons. Les recommandations des Directeurs cantonaux de l'énergie ont été mises à jour en 2015. Aucune modification n'a été apportée à la réglementation sur l'isolation thermique, contrairement aux prescriptions concernant les équipements techniques des bâtiments.

 

Conventionnel (MoPEC )*

Optimal (Minergie 2009)

Exigences concernant contributions incitatives  «Le Programme 
Bâtiments»

Parois
/ toit (sol du grenier)

12 -14 cm d'isolation thermique (valeur indicative pour condition préalable minimale légale). Perte annuelle : 4,8 litres de mazout par m2 de paroi

20 à 24 cm d'isolation thermique. Perte
annuelle : 3,8 litres de mazout par m2 de paroi

Au minimum 16 -18 cm d'isolation thermique

Fenêtres

Condition préalable minimale légale : double vitrage (deux vitres, dont une enduite)

Vitrage de protection thermique (trois vitres, dont deux enduites ou deux vitres avec une feuille intermédiaire)

Fenêtres avec triple vitrage

Sol / plafond de la cave

 

8 à 14 cm d'isolation thermique ; réduit la conductivité thermique à un tiers pas obligatoire

Au minimum 14 cm d'isolation thermique

Chauffage

 

Dimensionner tout juste la puissance calorifique ; utilisation d'énergies renouvelables

 

Eau chaude

La production d'eau chaude est assurée toute l'année par le système de chauffage ou au bois, par des collecteurs solaires ou une pompe à chaleur. L'échauffement seulement avec le courant électrique est en partie restreint.

Échauffement par une installation solaire combinée. Si nécessaire
en hiver, réchauffage
au bois, au gaz, au mazout ou à l'électricité. Autre possibilité : pompe à chaleur pour chauffer l'eau et les locaux.

 

Aération

Aération intermittente par les fenêtres

Ventilation contrôlée,  aération douce avec récupération de chaleur (installation de ventilation) comme variante standard

 

istockphoto Imprimer l'article