Pose de fenêtres à isolation thermique

Aujourd'hui, cela ne vaut plus la peine de rénover de vieilles fenêtres non hermétiques. De nouvelles fenêtres avec une protection thermique coûtent en général moins qu’une réfection des vieilles fenêtres et réduisent en outre les coûts de chauffage.

L'installation de fenêtres à isolation thermique a plusieurs avantages
L'installation de fenêtres à isolation thermique a plusieurs avantages

L'installation de nouvelles fenêtres à isolation thermique a plusieurs avantages :

  • plus de 60 % de déperdition de chaleur en moins
  • des coûts de chauffage moins élevés
  • climat d'habitation confortable
  • 50 % de bruit extérieur en moins
  • augmentation de la valeur de 2 % à 3,5 %

Choix de la fenêtre à isolation thermique adéquate

Une bonne fenêtre à isolation thermique montre diverses caractéristiques :

  • autant d’énergie solaire que possible pénètre dans la maison
  • une perte de chaleur minime au dehors
  • la proportion des cadres de fenêtre est aussi petite que possible, sans croisillons

Les producteurs se sont adaptés à la demande de fenêtres de haute qualité et proposent un éventail de produits variés. Ce faisant, le choix du matériau (bois, plastique ou métal) n'a quasiment plus aucune influence sur la qualité énergétique et écologique des fenêtres. Par ailleurs, la norme va vers des fenêtres à triple vitrage qui répondent non seulement aux exigences du standard Minergie, mais qui sont aussi spécifiquement conçues pour le standard de la maison passive (correspondant à Minergie-P). Pour percevoir des contributions incitatives du Programme national d'amélioration des bâtiments, des fenêtres à triples vitrages avec une valeur U (verre) inférieure à 0,70 W/m2K sont une condition préalable impérative.

Comparaison entre 5 types de fenêtres

1) Bâtiments anciens avant un assainissement énergétique ; 2) Minimum légal selon les recommandations des Directeurs cantonaux de l'énergie (MoPEC 2008) ; 3) Contraintes selon module Minergie ; 4) Valeur indicative selon fenêtres Top ; 5) État d'avril 2015

Sorte de fenêtre

Vitrage simple1)

Ancien vitrage double1)

Fenêtre standard2)
(à double vitrage)

Fenêtre Minergie3)

Fenêtre Minergie-P4)

Perte de chaleur en Watt par m² et par degré de différence de température

5 watts

3 watts

1 watts

1 watts

0,8 watts

Consommation de mazout dans un immeuble collectif avec 50 m² de fenêtres

2'125 litres

1'275 litres

412 litres

412 litres

330 litres

Coûts de mazout pour un prix du fuel de 78 fr.
/ 100 litres 5)

fr. 1657.50
166 %

fr. 994.50
100 %

fr. 321.35
43 %

fr. 321.35

33 %

fr. 257.40

27 %

           

Les standards de fenêtres

Les indications des prix de référence se basent sur une analyse du Programme Bâtiments de la Fondation Centime Climatique de 2006 à 2010

Propriétés

Fenêtre standard

Fenêtre Minergie

Fenêtre Top

Validité

Standard minimal légal dans les cantons

Certifiable comme module individuel

Fenêtre avec triple vitrage

Protection thermique ; Valeur U

1,0 W/m²K

1,0 W/m²K

0,8 W/m²K

Prix de référence *

900 fr. / m²

1150 fr. / m²

1350 fr. / m²

Aérer correctement

Il est important de bien aérer manuellement, vu que les nouvelles fenêtres calfeutrent bien et réduisent ainsi l'échange d'air. Au moyen des mesures simples suivantes, vous pourrez empêcher des dégâts dus à l'humidité et une mauvaise qualité de l'air ambiant :

  • aérer plusieurs fois par jour brièvement et intensément
  • aérer régulièrement en plusieurs fois (à éviter : une aération permanente incontrôlée avec des fenêtres basculantes)

Aération douce

Le renouvellement d'air mécanique et continu est une meilleure variante – également pour empêcher des dégâts dus à l'humidité à la paroi intérieure. Une aération douce garantit un échange d’air sans courants d'air avec une gestion contrôlée de l'apport d'air frais et de l'évacuation de l'air vicié. Avec ce système de ventilation, de l'air frais à l'extérieur est aspiré (et éventuellement acheminé par une tuyauterie au sous-sol, ou  registre de terre, pour y être préchauffé ou refroidi), échauffé dans un échangeur de chaleur, puis introduit par des tuyaux dans les pièces habitables, sans engendrer de courants d'air. En revanche, la chaleur de l'air vicié polluant est récupérée dans l'échangeur de chaleur, avant qu'il ne s'échappe à l'air libre. Comme l'alimentation en air frais  fonctionne indépendamment de l'ouverture des fenêtres, l'aération douce protège également du bruit extérieur.

Coûts d’une ventilation confortable

Si une ventilation confortable a été installée ultérieurement, il faut compter avec des coûts supplémentaires représentant entre 15'000 et 25'000 francs pour une maison individuelle. Les coûts s'élèvent à quelque 10'000 francs par appartement pour un immeuble collectif.

infomaison Imprimer l'article