Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Économie d'énergie grâce à un assainissement du bâtiment

Des rénovations au pinceau peuvent redonner de l'éclat aux maisons anciennes. Mais seule l'assainissement énergétique améliorer le confort, la qualité de l'habita et le bilan énergétique. Dans certaines conditions, les investissements entrepris pour économiser de l'énergie peuvent être subventionnés.

Façade neuve, fenêtres neuves, toit neuf : Voici comment un « énergivore » de 25 ans peut se transformer en maison énergétique.
Façade neuve, fenêtres neuves, toit neuf : Voici comment un « énergivore » de 25 ans peut se transformer en maison énergétique.

(msm/knü) Près de la moitié de la consommation d'énergie en Suisse est utilisée pour l’exploitation de bâtiments. Mais la majorité des maisons d'habitation existantes étant anciennes, la rénovation est souvent une solution pratique pour réduire la consommation d'énergie. Les propriétaires immobiliers peuvent en à plusieurs égards : des interventions architectoniques au niveau de la substance de construction augmentent la valeur de la propriété et réduisent les coûts énergétiques. Une demande de contributions d'encouragement auprès de la Confédération ou du canton peut en outre être déposée, indépendamment des mesures de rénovation respectives.

Toute personne voulant réaliser une rénovation complète de bâtiment n'est pas livrée à elle-même sur les plans technique et financier. En l'occurrence, il s'agit de montrer la marge d'action qui existe et des mesures d'assainissement concrètes. Le classeur pour maîtres d'ouvrages, que l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) met gratuitement à disposition pour téléchargement, constitue par exemple une aide de départ compréhensible et claire.  

Le principe de base, pour  le potentiel d'économie dans le cas de maisons d'habitation existantes, est le suivant : la rénovation énergétique des parois extérieures peut réduire le besoin en chaleur de chauffage de près d'un tiers. Les conditions légales sont remplies, déjà dans le cas de couches d'isolation thermique à partir de 14 cm ; pour un niveau Minergie, moins de 20 cm suffisent. Avec de nouvelles fenêtres, les pertes thermiques sont

réduites de 25 %. Lors du remplacement de fenêtres, des mesures d'accompagnement sont impérativement recommandées pour empêcher des dégâts à la construction comme la formation de moisissures. Pour cela, l'installation de ventilation d'habitation ou d'autres mesures d'assainissement sur la façade peuvent s'avérer nécessaires. Mais attention : la réfection de l'enveloppe de bâtiment a un impact sur le besoin en puissance du système de chauffage. Souvent, le remplacement du chauffage peut être précédé de mesures d'isolation. Les besoins réduits permettent d'opter pour une installation de chauffage appartenant à une catégorie de puissance inférieure. Le Programme Bâtiments commun de la Confédération et des cantons accorde des subventions, si l'enveloppe de bâtiment remplit certaines conditions après la réfection du bâtiment.

Pour le moment, des mesures combinées sont requises en ce qui concerne l'enveloppe de bâtiment, le toit ou un remplacement de fenêtres. En complément à ce Programme, les cantons, dont le canton de Berne par exemple, ont mis en place leur propre programme d'encouragement. Outre l'amélioration de l'efficacité énergétique, l'établissement d'un certificat énergétique des bâtiments CECB est impérativement exigé en sus. En outre, des investissements dans l'énergie renouvelable pour le chauffage de bâtiments, la production d'eau chaude ou le remplacement de chauffages électriques sont spécialement encouragés. Les capteurs solaires subventionnés conviennent également pour l'équipement ultérieur de bâtiments existants et peuvent à chaque fois être combinés simplement avec des pompes à chaleur, des chauffages au bois, des chauffages au gaz naturel et au mazout par exemple pour remplacer un chauffage.

Infomaison Imprimer l'article