Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Entretien des installations photovoltaïque

Les installations photovoltaïques nécessitent aussi un entretien. Outre le contrôle régulier, également un nettoyage est judicieux de temps en temps.

Outre des contrôles réguliers, il faut également prévoir un nettoyage de l'installation solaire de temps à autre.
Outre des contrôles réguliers, il faut également prévoir un nettoyage de l'installation solaire de temps à autre.

(knü) La plus ancienne installation photovoltaïque (PV) de Suisse a déjà dépassé les attentes. Le toit solaire de l'actuelle Haute École Spécialisée de la Suisse italienne SUPSI a plus de 30 ans et est toujours en pleine forme : il fonctionne jusqu'à ce jour sans panne notoire et fournit un maximum de puissance de 90 pour cent de la valeur initiale. D'autres installations photovoltaïques presque aussi anciennes ont également prouvé avec quelle clairvoyance et minutie les valeurs théoriques ont été déclarées jusqu'ici. La plupart des fabricants indiquent une longévité moyenne de 25 ans et une perte de rendement d'au maximum 20 pour cent. La Haute école spécialisée bernoise considère qu'une longévité moyenne de 40 ans est à l'avenir possible et souhaitable. Les milieux spécialisés savent pertinemment que les espérances théoriques sont souvent dépassées dans la pratique. « Notre expérience le prouve : même des installations photovoltaïques plus anciennes fonctionnent quasiment sans dérangement. Hormis le remplacement des onduleurs après environ 15 à 20 ans, elles ne nécessitent qu'un entretien minimal », voilà le résultat positif que confirme Manuel Heim, de BS Strohmeier SA. Malgré tout, les experts du solaire de la Haute École Spécialisée bernoise mettent en garde contre le fait de renoncer à l'entretien de l'installation. L'installation de test à Berthoud a en effet démontré à quel point le rendement de panneaux solaires fortement encrassés diminue.

Poussière fine et feuillage 

Certes, la pluie et la neige sont des nettoyants naturels dont l'action est en général suffisante. « L'effet autonettoyant ne fonctionne toutefois pas toujours comme prévu, si bien que la surface vitrée des cellules PV reste durablement terne », a reconnu Heinrich Häberlin, fondateur du laboratoire de photovoltaïque bernois. C'est principalement à proximité de cheminées industrielles, de routes fréquentées et de lignes de chemin de fer qu'une grande quantité de poussières fines s’accumule. Des bandes de salissures sur les cellules solaires peuvent ainsi survenir. Le laboratoire solaire de la Haute École Spécialisée bernoise indique que les rendements électriques diminuent ainsi de quelque 4 à 8 pour cent ; il mentionne aussi des cas extrêmes avec rendements électriques réduits jusqu'à 30 pour cent. Le laboratoire solaire a en outre constaté de tels dépôts sur des installations présentant des angles d'inclinaison de plus de 60°. « Il faut en réalité définir la charge d'entretien et la norme de nettoyage selon l'emplacement de l'installation », explique Manuel Heim, technicien en énergie solaire. Des contrôles visuels réguliers sont facilement réalisables : « Un coup d'œil sur le toit en automne suffit généralement pour estimer le besoin de nettoyage. » De l'eau ou un balai fin suffisent, pour éliminer aisément les feuilles mortes. « Mais uniquement à la condition de respecter les règles de sécurité s'appliquant aux travaux de toiture», ajoute Manuel Heim. Des points d'ancrage fixes augmentent la sécurité des personnes, si le propriétaire de maison veut se sécuriser en s'encordant sur un toit solaire.

Des entreprises de nettoyage proposent leurs services 

Par ailleurs, des entreprises de nettoyage et de conciergerie sont toujours de plus en plus nombreuses à offrir – en complément du nettoyage des fenêtres et des façades – un service d'entretien pour installations photovoltaïques. « Un nettoyage tous les cinq ans peut suffire, un contrôle visuel annuel étant en outre recommandé », selon Manuel Heim. Pour une nouvelle installation, le choix judicieux des produits est utile ; en effet, non seulement les modules PV de grande qualité disposent généralement de recouvrements résistants aux rayures, mais ils sont aussi plus ou moins montés sans joints. Selon le technicien solaire Heim, il faut surtout observer les détails sur les bords pour que la crasse ne puisse pas s'y nicher : « De bonnes installations comportent peu de saillies où la saleté et les feuilles mortes peuvent s'incruster.  Particulièrement des installations munies de cadres avec un angle d'inclinaison plat sont sensibles à la saleté.» 

Calculer les coûts pour votre installation solaire

solarrechner_helion_clean_teaser_kl

Utilisez simplement le calculateur solaire et vous obtenez en quelques minutes une offre gratuite et sans engagement pour votre projet solaire.

Accéder au calculateur

L'assurance idéale pour votre installation solaire

infobox_produktewerbung_gvb_solar_mittel_neu

Assurez-vous contre les incidences de dommages à votre installation solaire. L'assurance d'installations solaires GVB Solar comble toutes lacunes de couverture par rapport à l'assurance immobilière obligatoire.

En savoir plus

ImagePoint Imprimer l'article