Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Economiser de l'énergie pour l'éclairage et la lumière : 7 conseils

(stö) Dans les ménages privés, l'éclairage représente 12 à 15 % des besoins en énergie. Rien qu'avec des mesures simples, cette dépense d'énergie peut être réduite de manière notable. Nos 7 conseils d'économie d'énergie sur tout ce qui touche à l'éclairage vous permettront de réduire votre consommation et – à plus long terme – les coûts pour l'achat de moyens d'éclairage.

Dans les ménages privés, l'éclairage représente 12 à 15 % des besoins en énergie.
Dans les ménages privés, l'éclairage représente 12 à 15 % des besoins en énergie.

1. De la lumière seulement où il en faut

Pour la lecture d’un livre vous n'avez pas besoin d'un « éclairage fixe ». Pour la planification de l'éclairage aussi, il importe de prévoir des lampes uniquement aux endroits nécessaires et utiles. C'est la raison pour laquelle il importe de toujours faire appel, dans la mesure du possible, à la lumière du jour.

2. De la lumière seulement quand il en faut

Il convient de toujours éteindre toute source lumineuse inutilement allumée. De jour, une lumière artificielle n'est nécessaire qu'aux endroits où la lumière du jour est insuffisante. Il convient bien sûr de tenir compte des aspects relatifs à la sécurité.

3. Produire de la lumière, et non de la chaleur

Les antiques ampoules à incandescence (interdites depuis 2012) n'ont plus de raison d'être et doivent être remplacées. Elles consomment en effet jusqu'à 95 % de courant en pure perte pour produire de la chaleur, et non de la lumière. Pour les lampes halogènes également, une grande partie de l'énergie est transformée en chaleur et non en lumière.

4. Utiliser des moyens d'éclairage à haut rendement énergétique

On entend par moyen d'éclairage à fort rendement énergétique, en particulier les lampes à basse consommation, les tubes fluorescents et, surtout, les lampes LED. Etant donné qu'une proportion bien plus importante de la consommation exprimée en watts sert à produire de la lumière, elles ne consomment qu'une infime partie de l'énergie dont une ampoule à incandescence aurait besoin pour produire la même intensité lumineuse. Les moyens d'éclairage modernes possèdent en outre une durée de vie beaucoup plus élevée que les ampoules à incandescence conventionnelles. Leur prix parfois plus élevé à l'achat peut ainsi être amorti.

5. Utiliser la bonne lampe au bon endroit

Pour une application donnée on ne peut pas utiliser n'importe quelle lampe. C'est ainsi que lorsqu'elles sont allumées, les lampes à basse consommation tardent un peu avant d'avoir leur luminosité normale. C'est pourquoi il convient de ne pas les installer aux endroits où elles sont souvent allumées et éteintes, car en plus leur durée de vie s'en trouve réduite.

6. Des économies d'électricité grâce à l'électronique

Les variateurs de lumière électroniques permettent de moduler le flux lumineux et de réduire ainsi la consommation de courant. Il en est de même des ballasts électroniques modernes pour tubes fluorescents et qui sont utilisés pour l'éclairage d'un poste de travail.

7. Régler automatiquement l'éclairage

Pour des pièces ou espaces utilisés brièvement et par intermittence, les détecteurs de mouvement ou de présence permettent de s'assurer qu'une lampe ne brûle pas inutilement. Dès la planification d'une maison, la mise en place d'un système d'éclairage intelligent peut contribuer à économiser de l'énergie et, sur le long terme, à réduire les coûts.

ImagePoint (Saareli) Imprimer l'article