Étiquette-énergie pour les appareils ménagers

Vouliez-vous acheter une nouvelle machine à laver ou votre congélateur a-t-il rendu l'âme ? Si tel est le cas, vous trouverez certainement l'étiquette-énergie au moment de l'achat d'un nouvel appareil.

Depuis le 1er janvier 2002, beaucoup d'appareils ménagers doivent être pourvus de l'étiquette-énergie
Depuis le 1er janvier 2002, beaucoup d'appareils ménagers doivent être pourvus de l'étiquette-énergie

Depuis plus de dix ans, la consommation énergétique des principaux appareils ménagers suivants doit être déclarée avec une étiquette-énergie affichant la classe d'efficacité énergétique. En 2012, elle suit les directives de l'UE concernant la configuration et la déclaration; depuis peu, des étiquettes-énergie sont aussi exigées  pour les téléviseurs ou les machines à café :

  • Réfrigérateurs et congélateurs
  • Lave-vaisselle
  • Lave-linge
  • Sèche-linge
  • Machines lavantes  / séchantes
  • Aspirateurs
  • Hottes aspirantes 
  • Fours
  • Lampes : les ampoules à incandescence sont interdites depuis 2012 et les diodes électroluminescentes sont des alternatives dont l'efficacité énergétique est nettement plus importante. 
  • Climatiseurs Téléviseurs
  • Machines à café ( depuis 2015)
  • Appareils sanitaires

Il existe également une étiquette-énergie pour les voitures.

Valeurs de A à G

L'étiquette-énergie renseigne sur la consommation d'énergie des divers appareils, mais aussi des critères comme la consommation d'eau, le rendement du nettoyage et du séchage, se trouvent dans la triple évaluation. Les appareils qui possèdent les meilleures valeurs sont attribués à la catégorie A conformément aux critères individuels. En ce qui concerne la consommation d'énergie, les meilleurs réfrigérateurs et machines à laver obtiennent trois signes plus additionnels : A+++. Des gaspilleurs d'énergie ne se trouvent que jusqu'à la catégorie G. L'étiquette-énergie est utilisée en Suisse et dans toute l'Europe et se présente avec le même design.

istockphoto Imprimer l'article