Économiser de l'énergie en préparant son café : 10 conseils

Les Suisses sont de grands buveurs de café. Espresso, cappuccino ou latte macchiato, préparé avec une machine automatique, à filtre, à dosettes souples ou à capsules : actuellement, la consommation annuelle de café par habitant est estimée à 1100 tasses.

En Suisse, les machines à café automatiques consomment annuellement près de 400 millions de kilowattheures (kWh), soit l'équivalent de 110'000 ménages moyens.
En Suisse, les machines à café automatiques consomment annuellement près de 400 millions de kilowattheures (kWh), soit l'équivalent de 110'000 ménages moyens.

(pg) Ainsi, les machines à café font non seulement partie des appareils ménagers les plus vendus, mais également des plus gourmands en énergie. En Suisse, les machines à café automatiques consomment annuellement près de 400 millions de kilowattheures (kWh), soit l'équivalent de 110’000 ménages moyens.

Nous vous dévoilons dans les conseils ci-dessous comment maintenir au niveau le plus raisonnable possible la consommation d’énergie requise pour la préparation de votre café.

10 conseils pour savourer son café la conscience tranquille :

  1. Achetez une machine à café à faible consommation d'énergie. Pour ce faire, tenez compte de l'étiquette-énergie, obligatoire pour les machines à café depuis 2015. « A » représente la classe d'efficience énergétique la plus élevée, tandis que « G » est la plus médiocre.

  2. Un prix élevé ne garantit pas forcément une meilleure efficience énergétique. Comparez la consommation de courant indiquée pour les différents modèles. Les modèles avec une fonction de maintien au chaud du café (automates à filtre) ou des tasses (machines automatiques) sont les plus gourmands.

  3. Trois quarts du courant sont consommés en mode veille. Éteignez donc votre machine à café après utilisation ou programmez le laps de temps le plus court possible avant l'arrêt automatique. La fonction d'arrêt automatique doit prévoir également la coupure d’une éventuelle plaque chauffante active.

  4. Achetez une machine à café qui corresponde à vos habitudes. Si, en dehors du café et de l'espresso, vous buvez aussi volontiers du cappuccino, du latte macchiato ou du thé, vous consommerez moins de courant avec une machine automatique, incluant un émulsionneur de lait, qu'avec un modèle simple et des appareils électriques supplémentaires, par exemple une bouilloire et un émulsionneur. 

  5. Le nettoyage régulier de la machine à café permet également d'économiser de l'énergie. Pensez notamment à l'intérieur de l'unité centrale. Encrassée, elle ne fonctionne plus correctement et consomme davantage de courant pour chauffer l'eau.

  6. Machine automatique ou système à capsules ? En achetant un système à capsules, vous choisissez une machine à café très économique en termes d'énergie. Par contre, le bilan écologique des capsules est significativement moins bon que celui du café en grains. Si vous optez pour un système à capsules, recyclez vos capsules en les déposant dans un centre de collecte.

  7. Vous avez une préférence pour le café en portions ? Dans ce cas, les systèmes à dosettes souples compostables sont une alternative intéressante aux capsules.

  8. Une machine automatique dispose souvent également d'une buse à vapeur pour la préparation du thé. Lorsque vous avez envie d'un thé, utilisez votre machine à café. Elle consomme moins de courant qu'une plaque électrique ou une bouilloire. 

  9. Une utilisation écologique de la machine à café aboutit forcément à une élimination conforme. Lorsque vous achetez un nouvel appareil, les frais d'élimination et de recyclage sont automatiquement inclus dans le prix de vente. Les commerces et points de collecte reprennent ultérieurement vos anciens appareils gratuitement. 

  10. Les amateurs de café soucieux de préparer leur café de la manière la plus efficiente possible utilisent une cafetière Moka et une plaque de taille adaptée.

Assurance immobilière Berne Imprimer l'article