Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Quel type d'installation de pompe à chaleur est envisageable ?

La manière de choisir un système et une variante de pompe à chaleur dépend du site du bâtiment, de la source d'énergie disponible et de la nappe phréatique locale.

Il existe différents types de pompes à chaleur. Ils se différencient en fonction de la source de chaleur (terre, air, eau) et du système d’alimentation du bâtiment.
Il existe différents types de pompes à chaleur. Ils se différencient en fonction de la source de chaleur (terre, air, eau) et du système d'alimentation du bâtiment.

(ves/knü) Il existe différents types de pompes à chaleur. Ils se différencient en fonction de la source de chaleur (terre, air, eau) et du système d'alimentation du bâtiment.

Vue d'ensemble des types d'installation, différenciée en fonction de la source de chaleur :

Où ce type d'installation est-il approprié ?

Près de deux tiers des pompes à chaleur installées en Suisse sont des pompes à chaleur air-eau. Elles utilisent l'air extérieur comme source de chaleur. Sinon, c'est principalement la chaleur du sol proche qui est utilisée comme source d'énergie à l'aide de sondes géothermiques. Les systèmes basés sur l'utilisation de l'eau et les nappes de tubes sont moins représentés en Suisse jusqu'à présent. 

Les pompes à chaleur air-eau sont non seulement les plus répandues en Suisse, mais également plus économiques que les autres systèmes de pompes à chaleur. En termes de rendement (JAZ ou COP), elles sont cependant nettement moins performantes. Le COP est jusqu'à 50 % inférieur à celui des pompes à chaleur qui tirent leur énergie du sol, respectivement de l’eau de nappe.

Les sondes géothermiques (pompes à chaleur eau glycolée-eau) sont particulièrement recommandées pour les maisons individuelles et les petits bâtiments locatifs. Il convient de respecter la distance entre les sondes géothermiques et les terrains voisins, afin d'éviter les répercussions négatives mutuelles. Dans les bâtiments locatifs de plus grande taille, il convient en revanche d'étudier l'utilisation d'une pompe à chaleur eau-eau.

Eau de nappe, oui ou non

En principe, on ne peut installer les sondes géothermiques que sur des sites où il n'y a pas de nappe phréatique. Pour un système eau-eau en revanche, il est nécessaire de disposer d’eau de nappe ou d'eau de surface. Avant la réalisation du système, il convient cependant dans les deux cas de procéder à des vérifications, notamment concernant les zones de protection des eaux. Les autorisations sont délivrées par le canton et la commune. Des informations ainsi que les plans d'ensemble sur l'adéquation des sondes géothermiques sont souvent disponibles sur les sites internet des Offices cantonaux de la construction ou de l'énergie.

Le montage d'une pompe à chaleur n'est pas adapté dans les cas suivants :

  • le raccordement à un réseau de chauffage urbain de quartier est possible. Les zones de protection des eaux et les plans énergétiques communaux fournissent des renseignements sur les conditions de base en matière d'aménagement du territoire.

  • Pour le chauffage, des températures de départ supérieures à 55 °C sont nécessaires, ce qui concerne surtout les bâtiments mal isolés.

Choix du système d'alimentation

Les systèmes de pompes à chaleur peuvent être utilisés dans un système d'alimentation monovalent ou bivalent. En mode monovalent, la pompe à chaleur couvre l'intégralité des besoins en énergie de chauffage dans le bâtiment. En mode bivalent, le système de pompes à chaleur est couplé à d'autres systèmes de génération de chaleur. 

Les maisons individuelles et les bâtiments locatifs (jusqu'à 6 logements au maximum) sont en principe chauffés avec un système monovalent – exclusivement à l'aide de la pompe à chaleur. Le chauffage de l'eau sanitaire peut également être intégré. Les bâtiments d'une superficie plus importante peuvent également être exploités en mode bivalent (couplé avec du gaz, du mazout ou du bois). Étant donné que la pompe à chaleur ne couvre que les besoins de base, les systèmes bivalents sont surtout utilisés dans les grandes installations ayant des besoins énergétiques élevés, respectivement fluctuants dans le temps.

Lors du choix du système d'alimentation, il convient de veiller à utiliser la source de chaleur ayant la température la plus élevée. Cela a pour effet d'augmenter le facteur d'efficacité; le risque de gel est évité et en cas de distance courte avec l'objet à chauffer (bâtiment) les coûts d'investissement et d'entretien restent faibles.

Calculer les coûts de votre pompe à chaleur

07_energie_waermepumenrechner_teaser

Vous aimeriez chauffer avec de faibles émissions et économiquement et vous voulez savoir à combien se montent les coûts d'investissement d'une pompe à chaleur ? Parcourez le calculateur des coûts de pompes à chaleur et obtenez en quelques minutes une offre gratuite et sans engagement.

Accéder au calculateur

istockphoto Imprimer l'article