Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Chauffer avec des pellets de bois

Des bâtonnets de bois comprimé conquièrent le marché : les chauffages à pellets sont écologiques et faciles à utiliser.

Pellets de bois
Pellets de bois

(mb) Les pellets de bois sont des bâtonnets cylindriques d'un diamètre de 6 mm environ et d'une longueur de 3 à 5 cm. Ils sont fabriqués à partir de copeaux de bois non traités et de sciure. La matière première ne contient ni matière synthétique, ni vernis, ni colle. Lors de la fabrication, les résidus de bois sont comprimés à haute pression et façonnés en pellets. Les liants du bois permettent aux particules de conserver une forme rigide.

Une matière première demandée

Aux États-Unis, au Canada et en Scandinavie, on chauffe avec des pellets, déjà depuis les années 80 à 90. Cette matière première est désormais en plein essor, également en Allemagne et en Autriche. Et la Suisse emboîte le pas : depuis 1998, le nombre de poêles à pellets et de chauffages centraux à pellets a nettement augmenté chaque année. Actuellement, plus de 23'000 poêles et foyers à pellets fonctionnent dans des maisons individuelles. Environ 800 grandes installations de chauffage (entre 50 et env. 500 kW), y compris les réseaux de chauffage interconnectés, viennent en outre s'ajouter, selon une statistique concernant l'énergie du bois de l'Office fédéral de l'énergie. Entre-temps, environ ½ moi de m3 de pellets y sont brûlées chaque année. Les experts estiment que la proportion de bois-énergie destiné à couvrir les besoins calorifiques pourra augmenter de 5 % actuellement à 10 % au cours des 20 prochaines années.

L'environnement témoigne sa reconnaissance

Le bilan climatique de l'énergie du bois est particulièrement séduisant : il est neutre pour ce qui est du CO2, contribuant ainsi à réduire beaucoup les gaz de serre. Pour leur croissance, les arbres retirent de l'air exactement autant de CO2 qu'ils en libèrent lors de la combustion. Ceci se répercute également de manière positive sur les prix : la matière première n'est pas soumise à la taxe CO2. Suivant la saison, le prix varie jusqu'à 10 %. Selon la quantité livrée, une tonne de pellets coûte environ entre 370 et 390 francs (état de novembre 2015). L'exploitation de l'installation de chauffage est tout aussi facile que celle d'un chauffage au mazout. Il suffit d'enlever une fois par mois les cendres que l'on peut utiliser comme engrais pour le jardin.

Énergie-bois Suisse Imprimer l'article