Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

La mise en réseau avec courant numérique

Le courant numérique permet de contrôler et réguler des appareils et des équipements de domotique via le réseau électrique de 230 Volt. Ce processus est possible grâce à des bornes et Digitalstrom-Meter « intelligents ».

Le courant numérique permet de contrôler et réguler des appareils et des équipements de domotique via le réseau électrique de 230 Volt.
Le courant numérique permet de contrôler et réguler des appareils et des équipements de domotique via le réseau électrique de 230 Volt.

(hm) Le principe de « Digitalstrom » repose sur une astuce : afin de transmettre des informations par le biais du réseau électrique normal, Digitalstrom exploite une « lacune » dans le passage du courant. En effet, les lignes électriques courantes conduisent du courant alternatif qui change de sens 50 fois par seconde. À chaque alternance, le courant ne passe pas. Digitalstrom élargit cet état désexcité à une petite « fenêtre » dans laquelle les signaux peuvent emprunter la ligne. À l'échelle humaine, cette fenêtre est infiniment petite. C'est ce qui distingue Digitalstrom d'autres technologies qui se servent aussi du réseau 230 Volts comme base pour la communication de données. Pour le signal de télécommande centralisée, servant à la mise en marche et à l'arrêt de chauffe-eau par les distributeurs d'énergie locaux, la commande est superposée par haute fréquence au courant normal. 

Les signaux de commande sont transmis aux terminaux par l'intermédiaire de « bornes intelligentes » situées dans les lignes électriques.
Les signaux de commande sont transmis aux terminaux par l'intermédiaire de « bornes intelligentes » situées dans les lignes électriques.

Le réseau existe déjà

L'infrastructure de mise en réseau est disponible d'office dans chaque maison. Pour s'en servir comme réseau de communication, on la complète avec les composants Digitalstrom nécessaires. Il en faut de trois catégories différentes : serveurs, Digitalstrom-Meter et bornes. Les signaux de commande sont transmis aux terminaux – lampes, appareils de cuisine et dispositifs multimédias – par l'intermédiaire de « bornes intelligentes » situées dans les lignes électriques. Le Digitalstrom-Meter envoie les signaux de commande dans l'alimentation électrique, transformant pour ainsi dire le courant normal en courant numérique. Le serveur constitue le cœur de l'installation et raccorde le réseau de communication à Internet. Selon les indications du fournisseur, il s'agit d'un serveur énergétiquement efficace qui fonctionne sur le système d'exploitation Linux. Comme le Digitalstrom-Meter, il est installé sur le boîtier à fusibles et relié à Internet par le routeur domestique. Le serveur réagit aux applications et enregistre les réglages préliminaires.   

Le serveur est installé dans le boîtier à fusibles et relié à Internet par le routeur domestique.
Le serveur est installé dans le boîtier à fusibles et relié à Internet par le routeur domestique.

La trajectoire des signaux

La commande « Allumage des luminaires » part donc du smartphone, emprunte le routeur pour atteindre la cave ou le corridor, de là elle est dirigée via une ligne de communication vers le Digitalstrom-Meter ad hoc. Sur sa trajectoire, le signal change de ligne : il passe du câble de communication à la ligne électrique, pour atteindre la borne qui commande le luminaire. C'est cette borne qui allume ou éteint la lampe.

Les propriétaires fonciers et locataires ont tout intérêt à ne pas se laisser trop fortement influencer par la publicité de Digitalstrom qui suggère la facilité : « Au revoir, off/on !» et « Bonjour la diversité ! ». Bien entendu, on continue toujours d'allumer et d'éteindre une lampe ou de régler l'intensité lumineuse. Mais le courant numérique permet de le faire par exemple à distance ou de programmer, même le chauffage d'une maison de vacances. Le courant numérique est surtout pratique pour les bâtiments existants dont les propriétaires ne veulent pas de radiotransmission. Cependant, dans les constructions neuves, un câblage de communication séparé constitue définitivement une alternative raisonnable au courant numérique. 

La couverture d'assurance intégrale pour vos installations techniques

infobox_produktewerbung_gvb_tech_mittel

Grâce à l'assurance technique du bâtiment GVB Tech, vous n'avez plus à vous soucier : des dommages causés à des appareils et installations techniques de votre maison sont intégralement assurés. 

En savoir plus
Informations additionnelles

ldd Imprimer l'article