Vivre dans une Smart City

Différentes villes de Suisse sont en passe de devenir « Smart City ». Mais de quoi s'agit-il au juste et quelles sont les implications pour leurs habitantes et habitants ?

Le développement d'une Smart City est un processus perpétuel. Les villes suisses n'en sont encore qu'aux prémices.
Le développement d'une Smart City est un processus perpétuel. Les villes suisses n'en sont encore qu'aux prémices.

(aes) Depuis 2003, les activités de construction de la ville sud-coréenne Songdo City vont bon train. D'ici 2020, cette cité du futur conçue totalement ex nihilo devrait accueillir 340 000 habitants. Songdo est une Smart City, promettant à ses habitants une vie agréable au cœur d'une verdure abondante. Un réseau numérique généralisé doit permettre à la ville d'exploiter les synergies et ainsi d'économiser près de 30 % d'énergie et de ressources. Notamment grâce à un système d'élimination des déchets basé sur le concept de l'expédition pneumatique, lequel prévoit l'acheminement des déchets dans des conteneurs spéciaux, circulant dans des tubes à air comprimé afin de les transformer en gaz naturel. Pour que tout cela fonctionne, il est nécessaire d'obtenir des données en temps réel sur le comportement des habitants. Et c'est justement le côté obscur de Songdo : tous les habitants sont soumis à la collecte permanente de données au travers de la vidéo-surveillance dans les espaces publics, des cartes à puce multifonctions permettant l'utilisation des transports publics, la prise en charge médicale, l'accès aux appartements, les services bancaires, etc. Dans les appartements, les données de consommation individuelles, les données d'accès, etc. sont collectées de sorte à assurer le suivi des mouvements.

La définition d'une Smart City

Mais qu'est-ce au juste, une « Smart City » ? L'institut Gottlieb Duttweiler (GDI) a présenté 10 thèses sur la Smart City, qui ont fait l'objet de débats dans le cadre de la Conférence économique de Berlin « Creating Urban Tech ». La première de ces thèses est la suivante : « En 2030, les villes seront intelligentes et interconnectées. » Ainsi par exemple, les feux de signalisation et lampadaires, containers et banques seront équipés de capteurs afin de régler la consommation d'énergie en fonction de l'utilisation quotidienne. La seconde thèse concerne la mobilité : « Posséder une voiture est de moins en moins important. Le trafic motorisé individuel est banni des centres-villes, tout comme la majeure partie des voitures particulières. » Par ailleurs, les villes en 2030 devront notamment afficher la neutralité en termes de CO2 et de déchets, les bâtiments seront modulaires et intelligents. Le programme Smart City de SuisseEnergie porte aussi un regard sur l'espace urbain de demain. Sa définition d'une Smart City va dans le même sens que celle du GDI et inclut notamment l'utilisation systématique des technologies d'information et de communication, l'indépendance face aux sources d'énergie fossiles ainsi que les formes de mobilité viables à long terme. 

Smart Cities en Suisse

En Suisse aussi, différentes villes et communes sont en passe de devenir des Smart Cities, affichant ainsi leur volonté non seulement de s'interconnecter, mais aussi d'adopter des concepts plus écologiques. Elles s'alignent ainsi sur la politique de la Confédération, des villes et communes concernant la mise en œuvre de la stratégie énergétique 2050, laquelle revêt une importance capitale et dégage des potentiels significatifs en termes d'efficience, de ménagement des ressources et de durabilité dans l'espace urbain. 

Différentes villes ont d'ores et déjà entrepris des démarches concrètes pour accéder au rang de Smart City. Conjointement avec Swisscom, la commune de Pully a par exemple développé une méthode de planification visant l'amélioration de la conception de l'infrastructure et du trafic, sur la base de données mobiles anonymisées. Cette approche rend les flux de circulation mieux visibles, permettant ainsi une amélioration des conditions de circulation pour le bien des habitantes et habitants. A Lenzburg, près de 80 places de stationnement dans deux parkings en plein-air à proximité du château relaient leur statut d'occupation actuel à un système de gestion centrale des parkings. Une application informe les automobilistes où trouver des places libres. Cette technologie repose sur une station de base à faible puissance ainsi que des capteurs radio sur batterie, intégrés dans l'asphalte de chaque place de parc. Swisscom a également participé à la réalisation de ce module essentiel à une Smart City.

Le potentiel des candélabres multifonctions

L'infrastructure d'illumination des routes existante peut aussi facilement être réquisitionnée. Les fabricants misent désormais sur la multifonctionnalité de leurs produits. A Crans Montana, par exemple, des colonnes lumineuses équipées de lampes, haut-parleurs et caméras, sont en service depuis le début de la saison d'hiver 2016/7. La destination de vacances estime que cette infrastructure revalorisera le centre du village, garantissant en outre davantage de sécurité pour les visiteurs. Depuis le mois d’août 2016, dans la ville allemande de Leipzig, les propriétaires de voitures électriques peuvent recharger leurs véhicules à quatre lampadaires. La station de recharge a été conçue sous forme de système modulaire, pouvant être adapté à tous les types de lampadaires, également dans d'autres villes. Roelof Speekenbrink, partenaire auprès de la société de conseil A357, a confirmé à l'occasion d'un congrès de Topstreelight le fait que l'éclairage public constitue la plateforme idéale pour la mise en place d’un système de capteurs différencié : « La technologie des capteurs permet une saisie détaillée des données. A leur tour, les données sont essentielles pour tous les aspects d'une Smart City. » Il serait aussi possible de mesurer les valeurs relatives à la teneur en poussières fines et la charge pollinique, pour le bien de la population.

Le développement d'une Smart City est un processus perpétuel. Les villes suisses n'en sont encore qu'aux prémices. Cependant, la réalisation d'un scénario similaire à celui de la ville sud-coréenne de Songdo City reste chez nous encore très lointaine.

La couverture d'assurance intégrale pour vos installations techniques

infobox_produktewerbung_gvb_tech_mittel

Grâce à l'assurance technique du bâtiment GVB Tech, vous n'avez plus à vous soucier : des dommages causés à des appareils et installations techniques de votre maison sont intégralement assurés. 

En savoir plus

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article