Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

Recours à un conseiller en maîtrise d'ouvrage

Les maîtres d'ouvrage se voient confrontés à toutes sortes de défis de nature architecturale, juridique, économique ou conceptuelle. Le recours à un conseiller en maîtrise d'ouvrage permet des estimations indépendantes et un gain de temps.

Le recours à un conseiller en maîtrise d'ouvrage permet des estimations indépendantes et un gain de temps.
Le recours à un conseiller en maîtrise d'ouvrage permet des estimations indépendantes et un gain de temps.

(pg) La construction ou la rénovation d'une maison individuelle ou d'un bâtiment d'habitation collectif ou encore d'un fond de placement immobilier est un projet complexe. Les contrats, l'agenda, le descriptif des travaux, les normes SIA, les spécifications de la construction, la processus d'obtention du permis de construire, le financement, l'hypothèque légale des artisans etc. autant de problèmes qui peuvent vite dépasser les compétences d'un maître d'ouvrage ne possédant pas le savoir-faire requis. Il ne faudrait pas non plus sous-estimer la dépense de temps.

L'indépendance, un facteur de décision important

Il n'est pas difficile pour les différents secteurs et phases du projet de construction de trouver des interlocuteurs qui vous conseillent dans toute la mesure de leurs moyens. Cela dit, il faut bien se dire que ces derniers ne sont généralement pas indépendants et qu'ils défendent les intérêts de leur entreprise. Mais qui a la chance de connaître personnellement des architectes, des représentants d'entreprises de construction ou d'entreprises générales, des spécialistes financiers et des réalisateurs de projets à qui faire confiance ?

Un investissement rentable

Une autre solution consiste à s'adresser à un conseiller en maîtrise d'ouvrage indépendant qui défende exclusivement les intérêts du maître d'ouvrage. Un maître d'ouvrage dénué du savoir-faire professionnel nécessaire peut engager un conseiller en maîtrise d'ouvrage. Selon les indications de la Chambre des conseillers indépendants en maîtrise d'ouvrage KUB, les frais dépendent d'une part de l'ampleur du projet et d'autre part de la qualification du conseiller. En général, son taux horaire varie entre fr. 180.- et 250.-.

L'investissement peut toutefois être rentable, car il y a de grandes chances que le recours à un conseiller permette une réalisation plus économique du projet pour une qualité supérieure En outre, le maître d'ouvrage est déchargé et peut continuer à se consacrer à ses activités principales.

Les fonctions d'un conseiller en maîtrise d'ouvrage

De fait, le conseiller en maîtrise d'ouvrage n'est ni architecte, ni conseiller en placements, ni planificateur ou entrepreneur général, ni banquier ou agent immobilier. Cependant, il peut épauler le maître d'ouvrage qui garde toute la responsabilité du projet, au niveau de la phase de planification et de développement, ou de celle de la réalisation, et aussi dans le cas de projets de grande envergure dans la phase d'utilisation et d'exploitation ultérieure en ce qui concerne les tâches suivantes :

  • Tâches juridiques : lois, ordonnances, procédures d'autorisation, droits, obligations, contrats, offres

  • Tâches financières : Faisabilité financière, prévision des coûts, dépenses, investissements, hypothèques, contrôle des coûts

  • Tâches de construction : Évaluation de sites, évaluation de projets, contrôle de projets, dossier de construction, plans, mode de construction, matériaux, assurance qualité, échéances, réception des travaux

  • Missions dans le domaine de l'optimisation d'utilisation dans le cas de projets de grande envergure, développement de bâtiments, gestion énergétique

Les tâches peuvent certes relever de différents domaines, mais dans la pratique elles ont le plus souvent un rapport entre elles. Le recours à un conseiller en maîtrise d'ouvrage peut être indiqué pour l'encadrement de l'ensemble du projet de construction, mais aussi pour conseiller dans différents segments où l'avis d'un professionnel libéral pourrait être utile. L'engagement du conseiller est déjà un avantage dans la phase initiale de la planification et du développement de projets, mais s'il le faut aussi dans la phase ultérieure de la réalisation.



ImagePoint (ImagePoint) Imprimer l'article