Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Planification des coûts grâce au code des frais de construction

Le code des frais de construction, abrégé CFC, classifie les coûts, les rend comparables et facilite la conduite ainsi que le controlling au cours de la phase de réalisation.

Les codes des frais de construction permettent de classifier les coûts de construction et de les présenter de manière transparente.
Les codes des frais de construction permettent de classifier les coûts de construction et de les présenter de manière transparente.

(Jgl) Les codes des frais de construction permettent de classifier les coûts de construction et de les présenter de manière transparente. Ils sont classés en fonction des catégories d'entrepreneur (par ex. chef de chantier, peintre, électricien, etc.) ou des éléments de construction (par ex. carrelage, mur extérieur, etc.). Ils sont utilisés dans toutes les phases d'un projet de construction. C'est à dire non seulement pour la détermination des frais de construction au cours des phases préliminaires du projet (planification stratégique, études préliminaires, avant-projet), mais aussi au cours des phases de mise en œuvre (projet de construction, appels d'offres et réalisation). Ils sont publiés par le Centre suisse d'études pour la rationalisation de la construction, abrégé CRB. En collaboration avec les associations professionnelles et sur mandat des entreprises suisses de la construction, ce dernier développe des normes transparentes pour la planification, la réalisation et l'exploitation d'ouvrages.

Actuellement, les normes suivantes sont applicables:

  • Code des coûts de construction CFC 2001 (SN 506 500)
  • Code des frais de construction pour hôpitaux CFH (SN 506 504)
  • Code des coûts de construction Bâtiment eCCC-Bât (SN 506 511)
  • Code des coûts de construction Génie civil eCCC-GC (SN 506 512)

Comment se distingue la classification des coûts ?

Les codes des frais de construction structurés par genre d'entrepreneur (CFC, CFH) sont particulièrement utiles pour la publication et la réalisation des projets de construction. Ils fournissent en effet une structure pour le classement des contrats d'entreprise conclus entre le maître d'ouvrage et les entrepreneurs. Par ailleurs, la comptabilité peut aussi s'en servir de plan comptable. Les codes des frais de construction orientés sur les éléments (eCCC-Bât et eCCC-GN) sont, eux, très bien appropriés pour les phases préliminaires du projet de construction, puisque la planification des frais repose sur les différents éléments de construction. Cela correspond à la procédure ordinaire d'un planning de chantier. Il est possible ainsi de définir par exemple les murs extérieurs ou le type et les propriétés du toit.

Analyse, conduite et controlling

Dans un premier temps, les codes des frais de construction permettent aux maîtres d'ouvrage de réaliser une présentation détaillée et donc transparente des frais de construction. Il est possible ainsi de déterminer ce que coûte un élément de construction ou une phase de travail. Pour ce genre d'analyse des coûts, la structure des coûts est idéale, car elle permet d'examiner le pourcentage des différentes positions de frais et de les comparer à des projets similaires. Les anomalies des frais de construction peuvent être ainsi rapidement repérées et corrigées, le cas échéant. Dans la phase de réalisation également, les codes des frais de construction sont utiles pour surveiller en détail, contrôler et gérer les frais. Si le total des frais n'évolue pas comme prévu, les causes sont rapidement décelables grâce aux informations détaillées et des corrections peuvent être apportées.

Définition d'indicateurs grâce à la possibilité de comparaison

Sur la base des codes des frais de construction, le maître d'ouvrage peut aussi réaliser un benchmarking en comparant les indices de coûts (frais de construction par rapport à certaines surfaces ou volumes) du projet considéré avec ceux d'autres projets, ce qui lui permet de tirer des conclusions adéquates eu égard aux frais de construction de son projet. Ces analyses sont précieuses, notamment dans les phases de planification, car elles permettent de comparer en permanence les frais de l'objet observé avec ceux de projets similaires. On obtient ainsi les informations nécessaires pour la gestion optimale des frais de construction du projet observé.

ImagePoint Imprimer l'article