Procédé ad hoc pour la transformation de cuisine

Dans la plupart des ménages, la cuisine est véritablement le lieu de vie central. C'était déjà vrai par le passé et il en est toujours ainsi aujourd'hui. Mais la cuisine proprement dit, son équipement et sa disposition par rapport au reste de l'espace de vie ont complètement changé. Toute personne qui veut transformer sa cuisine doit définir avec précision ses nouvelles exigences ainsi que l'affectation future de la cuisine.

Une transformation de cuisine a généralement lieu dans un logement habité. Selon l'étendue, la transformation peut demander entre deux jours et une semaine de travail.
Une transformation de cuisine a généralement lieu dans un logement habité. Selon l'étendue, la transformation peut demander entre deux jours et une semaine de travail.

(pg) Quiconque a déjà vu dans des maisons d'ameublement ou dans des expositions de nouvelles cuisines modernes sait qu'il n'y a aujourd'hui quasiment plus de limites aux désirs. Cuisines modulaires, systèmes de cuisine, îlots, taille et espace de rangement, couleurs, formes, techniques ultramodernes, le choix est quasi illimité. Il est rare de trouver une solution qui soit transposable telle quelle dans sa propre maison ou son propre logement mais les systèmes de cuisine sont flexibles, variables et adaptables.

Avant de se décider et d'attaquer une transformation, il faudrait commencer par définir clairement les besoins :

  • La cuisine doit-elle être séparée de l'espace de vie ou en faire partie intégrante ?

  • Misez-vous plutôt sur l'authenticité ou êtes-vous plutôt « lifestyle » ?

  • Quelle importance accordez-vous au déroulement impeccable et logique des tâches ?

  • Quel espace faut-il, combien de personnes occupent la cuisine, que ce soit pour cuisiner ou papoter en famille ?

  • Comment se présentera la situation dans 10 ou 20 ans ?

  • Quel niveau de technicité attendez-vous d'appareils tels que la cuisinière, le four, le lave-vaisselle ou le réfrigérateur ?

  • Combien êtes-vous prêt à investir ?

L'étendue de la transformation

Une fois les exigences par rapport à la nouvelle cuisine posées, il est possible d'élaborer un concept de cuisine et de déduire de celui-ci l'étendue de la transformation à réaliser. Il suffit peut-être de remplacer les équipements de cuisine existants, technique comprise, mais il se peut aussi que les exigences d'espace aient augmenté. Peut-être aimerait-on installer un îlot, ce qui entraîne toutefois le déplacement d'un mur, ou prévoit-on la réalisation d'un passe-plat entre la cuisine et le séjour ou la salle à manger. Les revêtements de sol jouent aussi un rôle. La question de l'éclairage doit aussi être abordée ; il faut réfléchir à l'usage qui doit en être fait ainsi qu'aux effets que l'on veut obtenir et choisir les points lumineux et les lampes en conséquence.

Faire appel à un spécialiste

Les possibilités de modernisation sont aussi tributaires de la technique du bâtiment, autrement dit des conduites d'eau, des circuits électriques, des canaux d'aération, etc., mais également de la substance du bâtiment. C'est à ce moment au plus tard qu'il faut s'adresser au cuisiniste, qui montrera ce qui est réalisable et ce qui ne l'est plutôt pas.

Pendant la transformation

Une transformation de cuisine a généralement lieu dans un logement habité. Selon l'étendue, la transformation peut demander entre deux jours et une semaine de travail. Il vaut mieux ne pas songer à réaliser un menu gastronomique durant cette période. C'est plutôt le moment de se faire livrer des pizzas.

Après la transformation

Une fois la transformation de la cuisine achevée, une réception des travaux doit avoir lieu avec le cuisiniste. Les prestations prévues dans l'offre doivent être contrôlées et un procès-verbal de réception doit être signé. Les vices éventuels doivent être mis par écrit.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article