Vieillissement technique et social d'un bâtiment

La durée de vie technique d'un immeuble est l'âge qu'il peut atteindre sur la base de la substance de sa construction. Le vieillissement social d'un bâtiment résulte de l'évolution des besoins et exigences des propriétaires et locataires.

La durée de vie technique d'un immeuble monte à 75 jusqu'à 100 ans.
La durée de vie technique d'un immeuble monte à 75 jusqu'à 100 ans.

La durée de vie d'un bâtiment se monte à 75 jusqu'à 100 ans ou peut même être plus longue. Pour cette raison, avant qu'un bâtiment n'ait atteint sa fin de vie, plusieurs rénovations partielles et totales doivent être entreprises. La durée de vie des diverses parties de la construction dépend de très nombreux facteurs :

  • Matériel
  • Construction
  • Soin du travail
  • Genre et précautions d'utilisation
  • Qualité de la gestion
  • Influences de l'environnement
  • Changements techniques dus aux nouveaux besoins esthétiques (cuisines modernes)

De nombreuses organisations, comme l'Association suisse des propriétaires (APF) et l'Association suisse des locataires (ASLOCA) éditent leurs propres tableaux avec la durée de vie technique des équipements.

La rénovation de parties du bâtiment

Les divers éléments de la construction sont entretenus au cours de leur durée de vie, puis remplacés. Il est recommandé de ne pas attendre l'arrivée d'un sinistre ou même d'une défaillance totale, mais d'observer soigneusement les parties de la construction et d'intervenir en anticipant. C'est aussi avantageux pour des raisons fiscales, car les travaux d'entretien qui maintiennent la valeur peuvent être déduits. Il est moins judicieux de se contenter du strict nécessaire lors d'une rénovation, car la valeur du bâtiment s'en trouvera réduite. Cela peut conduire en cas de sinistre à de mauvaises surprises, parce que l'Assurance immobilière du canton de Berne peut faire valoir une dépréciation due au vieillissement. Des bricolages non exécutés avec compétence ne sont également pas conseillés, car ils peuvent réduire la valeur d'un bâtiment. On recommande des planifications d'entretien et de rénovation avec un plan correspondant de coûts et de financement, qui tiennent d'une part compte du marché et d'autre part de la durée de vie du bâtiment.

Viellissement social

Le vieillissement social des bâtiments résulte de l'évolution des besoins et des exigences des propriétaires et des locataires. Cela signifie que des bâtiments anciens peuvent moins bien se louer ou se vendre, parce qu'ils ne répondent plus aux exigences actuelles de confort, même s'ils se trouvent dans un bon état technique.

Le vieillissement social a ainsi une grande influence sur la valeur d'un immeuble, ce qui se répercute aussi bien lors de la vente que lors de la location. Ainsi, la demande d'architecture avec de petites chambres d'enfant et une seule salle d'eau est faible. Souvent, les revêtements de sols et de parois sont aussi victimes des exigences accrues et doivent être remplacés avant leur fin de vie technique, parce que le marché, respectivement la remise en location l'exige. Il en est de même pour la demande de la part des locataires d'un propre lave-linge avec sèche-linge au lieu d'un équipement commun en sous-sol.

Assurance Immobilière Berne Imprimer l'article