Protection des données

Les cookies nous aident à mieux adapter notre site web à vos intérêts et à vos besoins. En utilisant ce site web, vous consentez à l'utilisation de cookies et à notre directive sur la protection des données.

À quoi veiller lors du remplacement des fenêtres ?

Les fenêtres ont une durée de vie de 30 à 40 ans. La plupart des propriétaires de maison ne remplaceront donc leurs fenêtres qu'une fois dans leur vie, d'où l'importance particulière de bien planifier ces travaux.

fenêtres
De nouvelles fenêtres peuvent influencer durablement le climat intérieur.

(stö) S'il s'agit de remplacer une seule fenêtre, la démarche n'a rien de compliqué. Le cas échéant, il suffit en général de prendre contact avec un fabricant de fenêtres ou un menuisier. En revanche, lorsqu'il est question de changer toutes les fenêtres du bâtiment, d'autres questions se posent. Il faudra alors tenir compte notamment des points suivants :

Quelles exigences mes nouvelles fenêtres doivent-elles satisfaire ?

Les vitres des fenêtres peuvent faire bien davantage que laisser passer la lumière du jour et retenir le vent et les intempéries à l'extérieur. Suivant les exigences et les besoins, différents types de verre sont disponibles :

  • Protection thermique : les fenêtres isolantes modernes sont en principe dotées d'un triple vitrage et doivent si possible correspondre à la classe d'efficience énergétique A, afin que leur pose permette un gain d'énergie.

  • Protection contre l'effraction : le verre feuilleté de sécurité, assorti à d'autres éléments de sécurité techniques, tels que des points de verrouillage de sécurité supplémentaires en acier et des poignées de fenêtre verrouillables, permet de tenir les visiteurs indésirables à l'écart.

  • Insonorisation : aux endroits bruyants, il est judicieux de veiller à une bonne isolation acoustique. La pose de verres d'isolation acoustique augmente également les exigences en matière d'étanchéité des joints des châssis de fenêtres.

  • Baisser la consommation d'énergie : de nouvelles fenêtres atténuent la perte d'énergie d'un bâtiment. Mais attention : des fenêtres « étanches » retiennent aussi davantage l'humidité à l'intérieur des pièces. Pour éviter la formation de moisissure, il convient d'aérer plus fréquemment la maison. C'est pourquoi dans les anciennes maisons mal isolées, il est préférable de ne pas se contenter de remplacer les fenêtres, mais d'envisager un assainissement énergétique global (fenêtres, portes et isolation de la façade). D'une part, un tel « ensemble de mesures » promet une augmentation considérable de l'efficacité énergétique et d'autre part, les nouvelles fenêtres ne bénéficient de subsides du Programme Bâtiments de la Confédération et des cantons que lorsque l'échange se fait dans le cadre d'un assainissement énergétique de l'ensemble de l'enveloppe du bâtiment.

  • Confort d'utilisation : suivant les circonstances, les nouvelles fenêtres doivent être faciles (p. ex. pour les personnes âgées) ou difficiles (p. ex. pour les enfants) à ouvrir.

  • Prescriptions locales : le règlement des constructions de votre localité prescrit les formes de fenêtres autorisées. Il peut par exemple arriver qu'à partir d'une certaine dimension, les fenêtres doivent être munies de croisillons. Les bâtiments protégés peuvent être soumis à des prescriptions très strictes en la matière.

Quel matériau est-il préférable de choisir pour les cadres des fenêtres ?

La question du choix du matériau dépend d'aspects financiers et esthétiques :

  • Fenêtres en plastique : les fenêtres en plastique sont les plus avantageuses, mais également les moins durables. Lorsque vous achetez des fenêtres en plastique, vous devriez veiller à ce qu'elles contiennent une part élevée de plastique recyclé.

  • Fenêtres en métal : les fenêtres en métal (notamment en aluminium) sont très résistantes. En général, elles sont toutefois plus onéreuses que les fenêtres en plastique.

  • Fenêtres en bois : la devise « Le bois est chaud » est valable aussi pour les fenêtres. Également en termes de bilan environnemental, les fenêtres fabriquées à partir de cette matière première renouvelable occupent la première place. Cependant, les fenêtres en bois nécessitent davantage d'entretien que celles fabriquées dans d'autres matériaux. En termes de prix, les fenêtres en bois se situent en général entre celles en plastique et celles en aluminium.

  • Matériaux combinés : il est généralement possible également de choisir des fenêtres en aluminium-plastique ou en bois-aluminium. Dans ce cas, le métal se trouve à l'extérieur et offre ainsi une meilleure protection contre les intempéries.

Rénovation ou échange de fenêtres à cadre ou remplacement du cadre complet

Alors que la fenêtre peut être posée sur le cadre existant dans le cas d'un cadre interchangeable, celui-ci est entièrement remplacé dans le cas d'un cadre intégral. L'installation d'un cadre interchangeable est relativement simple et peu coûteuse, car il n'est pas nécessaire d'éliminer les cadres des fenêtres et aucun travail de peinture et de plâtrage n'est requis. Un remplacement complet est associé à davantage de travail (ainsi qu'à plus de poussière et de bruit). Toutefois, un cadre amovible exige que le cadre existant soit encore en bon état. À considérer également : l'installation d'un cadre interchangeable réduit la luminosité naturelle, car la nouvelle fenêtre est généralement plus petite que l'ancienne.

Demander conseil aux fabricants professionnels de fenêtres

Si vous envisagez de remplacer une fenêtre, il est toujours judicieux de faire appel à un spécialiste. Les fabricants de fenêtres professionnels ne se contentent pas de vous conseiller sur le choix optimal des matériaux, mais veillent également à une installation irréprochable. En outre, ils pourront également vous informer au sujet des subventions publiques.

Informations additionnelles

istockphoto Imprimer l'article