Le propriétaire en tant que conducteur de travaux

En règle générale, les propriétaires ne sont pas des spécialistes du bâtiment. Les rénovations qu'ils dirigent eux-mêmes leur causent ainsi souvent des problèmes. Nos conseils seront utiles.

Ne regardez pas sans cesse l'ouvrier en train de travailler - veillez cependant à ce qu'il prenne soin du matériel et à ce qu'il travaille soigneusement
Ne regardez pas sans cesse l'ouvrier en train de travailler - veillez cependant à ce qu'il prenne soin du matériel et à ce qu'il travaille soigneusement

(mei) Lors d'une transformation, les questions suivantes se présentent soudainement : quel ouvrier choisir ? À quoi faut-il prêter attention pour la comparaison des offres ? Comment peut-on éviter des frais accessoires ultérieurs ? Si l'on sait à quoi faire attention lors des transformations, on n'aura pas de mauvaise surprise plus tard. Celui qui veut être entièrement sûr que les transformations soient réalisées de manière professionnelle confie cette tâche à un architecte spécialisé dans les projets de transformation.

Choix des artisans

L'annuaire commercial et professionnel donne un aperçu des divers ouvriers. Engagez si possible un entrepreneur de votre région. Il est davantage tributaire d'une bonne réputation que quelqu'un dont les clients proviennent essentiellement d'une autre région. En outre, il n'aura pas de longs trajets à parcourir pour se rendre sur place. Ceci représente également un avantage pour d'éventuels  travaux de garantie. L'idéal est d'avoir quelqu'un parmi vos connaissances qui puisse vous recommander un artisan. Selon l'étendue du projet, il peut être judicieux de contrôler l'entrepreneur au registre des poursuites. Il est également important de faire confiance à votre instinct lors de votre choix.

Se procurer des offres

Procurez-vous plusieurs offres pour obtenir une certaine fourchette de possibilités. L'offre devrait englober les exigences dont il faut tenir compte, la taille et la forme de l'élément de construction ou de l'appareil, l'espace et les dimensions ainsi que les délais de livraison. En outre, elle doit indiquer si le montage ou l'installation est compris (c'est le cas en règle générale).

Si vous demandez la même offre auprès de chaque entreprise, le prix est le facteur décisif lors de l'attribution du mandat. Si un fournisseur est nettement meilleur marché que ses concurrents, il faut faire attention : il pourrait s'agir d'un fournisseur peu sérieux. Si vous demandez une offre différente à chaque entrepreneur, le supplément de prix pour un appareil de plus haute qualité devrait vraiment correspondre à vos besoins.

Faites attention en comparant : comparez les prix par mètre carré et non pas le prix final d'après les mètres carrés estimés. Regardez si la taxe à la valeur ajoutée est inclues ou non.

Attention : en cas de consultation non suivie d'un mandat, une indemnité est due en règle générale, pour autant que cela ait été convenu au préalable.

Questions juridiques

Confirmez le mandat par une lettre d'ordre. Celle-ci doit contenir le mandat, l'offre ou l'entretien (avec date), le montant et les conditions. Veillez à ce que les délais de garantie soient convenus en vertu du CO ou – si vous concluez un contrat d'entreprise – à ce qu'il soit stipulé que les normes SIA doivent être appliquées. Il faut en particulier faire attention à ce que les compétences des sous-traitants en matière de travaux soient bien délimitées. Exemple : poêle et cheminée.

Pour vous prémunir financièrement contre tout vice et diminuer le risque d'une  entrepreneurs, vous ne devriez effectuer des paiements qu'après réception ou dans le cas de mandats importants, ne verser que des acomptes.

Contrôle des coûts

Le montant de la facture devrait correspondre au montant stipulé dans l'offre. En cas de circonstances imprévues (par exemple, un mauvais fond lors de travaux couverts) qui entraînent des frais supplémentaires, l'artisan doit vous les signaler sans délai. Toutefois, en ce qui concerne les montants estimés, le décompte final peut présenter une différence allant jusqu'à 10 %.

Conseils et astuces

Comment économiser ?

  • Renseignez-vous sur les frais qui ne sont pas indiqués dans l'offre : le travail, le trajet d'accès et le démontage sont-ils par exemple compris ?

  • Informez-vous sur le tarif horaire fixé, valable pour les travaux en régie

  • Si vous êtes doué de vos mains, vous pouvez éventuellement effectuer des travaux préliminaires ou des travaux non spécialisés – clarifiez les conditions à l'avance

Des ouvriers dans la maison

  • Avant l'arrivée des ouvriers, rangez tout ce qui est susceptible de les gêner et couvrez les sols et les murs.

  • L'ouvrier connaît son domaine bien mieux que vous – évitez de donner des conseils

  • Ne regardez pas sans cesse l'ouvrier en train de travailler – veillez cependant à ce qu'il prenne soin du matériel et à ce qu'il travaille soigneusement

  • Avant l'enrobage, examinez les travaux de sous-enduit

Hans Rausser et Assurance Immobilière Berne Imprimer l'article