Modernisation d'une construction ancienne

Lorsqu'un bien foncier ancien change de propriétaire, c'est souvent l'occasion de procéder à quelques transformations. Bien que beaucoup de choses soient possibles, il existe quand même certaines limites lors d'un assainissement.

Dans les vieux immeubles, les pièces sont souvent trop petites, la salle de bains et la cuisine peu confortables et les fenêtres laissent passer l'air.
Dans les vieux immeubles, les pièces sont souvent trop petites, la salle de bains et la cuisine peu confortables et les fenêtres laissent passer l'air.

(knü) Bonne affaire ou héritage, un vieil immeuble qui ne répond pas aux exigences actuelles en matière de confort et d'efficience énergétique peut rapidement se transformer en charge. Les pièces sont souvent trop petites, la salle de bains et la cuisine peu confortables et les fenêtres laissent passer l'air. Voilà qui résume les raisons principales pour entreprendre des travaux de transformation.

Monter un jardin d'hiver en annexe est une solution pour agrandir l'espace.
Monter un jardin d'hiver en annexe est une solution pour agrandir l'espace.

De grands espaces clairs

Les habitations contemporaines offrent plus de place et des pièces lumineuses. L'espace d'un bâtiment ancien peut être augmenté soit en aménageant les combles, soit en ajoutant une annexe, p. ex. un jardin d'hiver. De plus, on peut également songer à modifier le plan à l'intérieur des murs existants. C'est possible en redistribuant les fonctions attribuées à chaque pièce ainsi qu'en enlevant des murs non porteurs. La salle de séjour et la salle à manger sont fréquemment regroupées. La circulation est plus fluide si on agrandit la porte de connexion entre deux petites pièces ou si on installe une porte coulissante.

Réaménagement de la cuisine et de la salle de bains

Les possibilités de transformation dans une salle de bains ou dans la cuisine sont plus limitées. On peut en agrandir la surface, mais c'est au détriment d’autres pièces. De plus, cette modification ne peut se faire que dans la mesure où on ne touche pas aux murs porteurs. A la rigueur, on peut gagner de l'espace avec un nouvel agencement des appareils. Sinon, on peut aussi regrouper les salles d'eau existantes, p. ex. lorsque douche / baignoire et W.-C. sont séparés. Le futur est un facteur important à prendre en compte lorsqu'on rénove une salle de bains : il faut particulièrement veiller au besoin d'espace et de confort pour les personnes âgées.

La transformation d'une cuisine est également un projet difficile. On aimerait souvent décoller les surfaces de travail du mur. Mais la cuisine ne peut pas toujours être ouverte sur la salle à manger / salle de séjour et parfois, il n'y a pas d'autre solution que de laisser l'agencement contre le mur. Selon les circonstances, on a toutefois la possibilité de faire une ouverture supplémentaire pour laisser l'air et la lumière circuler plus librement.

Dans un premier temps, outre l'installation de nouvelles fenêtres, il faut revoir l'isolation des murs extérieurs.
Dans un premier temps, outre l'installation de nouvelles fenêtres, il faut revoir l'isolation des murs extérieurs.

Etapes d'une transformation

Pour les propriétaires, la qualité de l'espace d'habitation est la première priorité. Mais avant d'entreprendre la transformation d'un bien foncier existant, il convient d'examiner son enveloppe extérieure. L'assainissement des différentes parties est interdépendant. Ainsi, l'installation de nouvelles fenêtres doit être planifiée de concert avec une meilleure isolation de la façade. Sinon, on risque de voir se former de la condensation. Autre exemple : le chauffage ne devrait être changé qu'une fois que l'isolation du bâtiment a été revue. Sinon, il risque d'être disproportionné.

On voit ainsi qu'il vaut mieux bien planifier les étapes de la transformation. Dans un premier temps, on s'occupera de remplacer les fenêtres, d'installer de nouvelles protections contre le soleil et de mieux isoler la façade. La deuxième étape s'attaquera à l'isolation thermique du toit, respectivement du sol du grenier et du plafond de la cave. Puis, on pourra envisager de changer le système de chauffage et le chauffe-eau pour répondre aux nouveaux besoins énergétiques, moins importants qu'auparavant. Ce n'est qu'en dernière étape que l'on abordera les transformations à l'intérieur, en commençant par revoir les installations techniques, principalement les lignes électriques, les armatures et les prises. Le reste peut être modifié selon les désirs pour autant que la statique de la maison ne soit pas mise en péril.

infomaison, Berger Metallbau SA, Setz Architektur Imprimer l'article