Architecture : Modernisation d'un appartement style chalet

Comment faire d'un appartement style chalet, avec beaucoup de bois, un vrai petit bijou au standard Minergie : exemple de transformation à Beatenberg.

A l'intérieur de l'appartement, plus rien ne rappelle maintenant le style rustique et le bois bruni de jadis.
A l'intérieur de l'appartement, plus rien ne rappelle maintenant le style rustique et le bois bruni de jadis.

(mei) En 1997, Kuno et Theres Meier ont acheté un appartement en copropriété dans une maison construite trois ans auparavant à Beatenberg. Au départ, les époux avaient prévu de l'utiliser comme résidence secondaire mais, finalement, ils décidèrent de s'installer à la montagne après avoir vendu leur maison familiale située sur le Plateau suisse. Seulement voilà, leur nouveau chez-soi ne leur plaisait qu'à moitié, l'étage inférieur de l'appartement construit sur le versant étant trop sombre et trop humide pour être agréable à habiter, même s'il ne s'y trouvait qu'une chambre et une salle de bain. C'est la raison pour laquelle le couple préféra loua l'appartement et s'installer dans un appartement en location plus grand, à Beatenberg.

La maison de style chalet date de 1994.
La maison de style chalet date de 1994.

Les Meier hésitèrent pendant longtemps, ne sachant trop s'il valait mieux revendre leur appartement en copropriété ou aller y habiter eux-mêmes. Alors qu'ils avaient décidé de ne pas se lancer dans une nouvelle construction, le hasard se mit de la partie, leur propriétaire envisageant de vendre l'appartement où ils habitaient. Comme, à la même époque, les locataires des Meier voulaient aussi déménager, ces derniers décidèrent de retourner dans la copropriété, mais non sans avoir effectué des transformations au préalable. « Nous voulions un appartement qui offre davantage de confort et une meilleure efficacité énergétique tout en étant par ailleurs plus attrayant sur le plan esthétique », observe Kuno Meier qui travaillait comme architecte et conducteur de travaux avant de prendre sa retraite et propose aujourd'hui des prestations conseils pour Minergie.

La cuisine a été fabriquée sur mesure par un menuisier.
La cuisine a été fabriquée sur mesure par un menuisier.

Transformations avec prestations propres

Kuno Meier a assuré lui-même la réalisation des plans et la coordination des travaux de transformation. Pour des raisons de coût, la société Lanz AG a réalisé sur mesure non seulement tous les travaux de menuiserie générale, mais aussi la cuisine. Déclinée dans un ton gris-bleu, sobre et clair, celle-ci a belle allure avec ses surfaces en verre et quelques touches d'orange vif faisant contraste sur le panneau arrière, au-dessus du plan de travail. C'est aussi Kuno Meier qui a dessiné les plans du système d'aération tout confort dont l'exécution a été confiée à la société Kunz AG de Thoune qui est spécialisée dans la ventilation. Sur le sol, les dalles en ardoise brésilienne ont été disposées de telle sorte qu'aucune n'est coupée à une longueur inférieure à 30 cm. Là encore, c'est le maître d'ouvrage qui a réalisé lui-même le plan de calepinage.

Standard Minergie pour un plus grand confort

Au sous-sol, l'aération tout confort est en partie visible dans la salle de bain et le couloir.
Au sous-sol, l'aération tout confort est en partie visible dans la salle de bain et le couloir.

Le maître d'ouvrage privilégiant le confort et la construction durable, il était évident que la transformation de l'appartement devait s'effectuer en conformité avec le standard Minergie, quand bien même la certification n'était pas visée. Une isolation supplémentaire de certaines parties de l'enveloppe extérieure et du plafond sur une épaisseur de 6 cm a permis de réduire les besoins énergétiques. L'apport d'air frais est assuré par un système de ventilation auquel est raccordée dans la cuisine une hotte d'extraction spécialement conçue par l'EPF pour les bâtiments Minergie. Grâce à cette aération, l'humidité qui régnait à l'étage inférieur appartient désormais au passé.

Dans la salle de bain du sous-sol, tout est resté pareil, à l'exception de la cabine de douche qui a été remplacée.
Dans la salle de bain du sous-sol, tout est resté pareil, à l'exception de la cabine de douche qui a été remplacée.

En raison de la faible hauteur des lieux, les maîtres d'ouvrage ont décidé de n'utiliser un faux-plafond qu'au rez-de-chaussée, sur une hauteur de 9 cm, afin de cacher les conduits de ventilation. En revanche, les tuyaux de ventilation et bouches d'aération sont visibles au sous-sol. Le chauffage au mazout avec un chauffage au sol basse température est resté bien qu'il ne soit plus nécessaire. Les coûts engagés pour la ventilation et l'isolation se sont élevés au total à environ 21'000 francs, dont 6'000 francs pour l'isolation et 15'000 pour la ventilation (y compris les travaux de percement).

Une nouvelle moquette minimisera le risque de glisser dans les escaliers.
Une nouvelle moquette minimisera le risque de glisser dans les escaliers.

Comme les époux Meier souhaitent habiter le plus longtemps possible dans leur appartement, ils ont fait habiller les marches de l'escalier de moquette afin de réduire le risque de glisser. Le cabinet de toilette du rez-de-chaussée a été refait à neuf tandis que seule la cabine de douche a été changée dans la salle de bain du sous-sol. Par ailleurs, un nouvel éclairage de plafond par LED a été installé dans toute la maison pour assurer un éclairage fonctionnel.

Informations additionnelles

infomaison Imprimer l'article