Architecture : Très futé

Un couple de maîtres d'ouvrage engagé a transformé un bâtiment qui avait pris de l'âge en une maison de rêve, quasi autonome sur le plan énergétique. Nous sommes allés les voir à Innerberg, probablement le plus beau site panoramique du canton de Berne.

(mei) C'est une histoire tout droit sortie d'un conte de fées : lorsque Nadine Bucher et son partenaire ont pénétré dans la maison en vente, située en lisière de forêt à Innerberg et datant de 1974, ils ont su d'emblée qu'ils voulaient l'acheter pour y vivre avec leurs deux enfants. La bâtisse en forme de pyramide dégageait l'atmosphère idéale. Par ailleurs, sa situation retirée permettrait au couple s'adonner à sa passion, la sculpture sur bois à la tronçonneuse, sans déranger personne. Néanmoins, le prix de vente constituait dans un premier temps un obstacle, car l'offre du couple était la plus basse de toutes. Nadine Bucher ne s'est pas découragée pour autant. Elle a écrit une lettre à la propriétaire, dépeignant dans les grandes lignes ce qu'elle comptait faire de l'objet. Ses idées lui ont plu et l'affaire a pu être conclue.

Beaucoup de prestations propres

Ensuite, il a fallu travailler d'arrache-pied, aussi bien dedans que dehors. Pour cela, le couple n'a pas hésité à faire appel à toute la famille et au cercle d'amis. Cela en valait la chandelle, puisqu'à peine quelques mois plus tard, la maison et le jardin étaient méconnaissables. Les mauvaises herbes qui proliféraient avaient laissé la place à un jardin d'herbes aromatiques et à un potager qui offrent aux abeilles, elles aussi nouvelles venues, suffisamment de nourriture pour permettre à la maîtresse d'ouvrage de commencer sa petite production de miel. 

Quelques pas seulement séparent la cuisine de la terrasse.
Quelques pas seulement séparent la cuisine de la terrasse.

L'intérieur a été transformé et repeint. Le résultat est indéniable dans la cuisine, les salles de bain, sur les murs et les plafonds, qui brillent d'un nouvel éclat. La mise à niveau sur le plan énergétique a mis trois ans de plus avant d'être achevée : les fenêtres et le toit ont été assainis, si bien que le bâtiment satisfait désormais au  standard Minergie-P. L'isolation de l'enveloppe extérieure ainsi que le triple vitrage des baies vitrées, qui apportent beaucoup de luminosité à l'intérieur du bâtiment, se sont révélés être des mesures efficaces pour diminuer la dépense énergétique.

Un lanterneau apporte de la luminosité dans la vaste salle de bain.
Un lanterneau apporte de la luminosité dans la vaste salle de bain.

Utilisation de l'énergie aussi pour la mobilité

Soucieux de l'environnement, le couple a fait poser une installation photovoltaïque sur la toiture orientée vers le sud. Elle alimente non seulement la pompe à chaleur et le système d'aération douce, mais aussi tous les autres appareils ménagers, y compris les vélos à assistance électrique. À l'avenir, il est même prévu de pouvoir alimenter une voiture électrique avec le courant produit par la maison.

Le séjour au rez-de-chaussée est très spacieux et offre une vue imprenable sur l'extérieur.
Le séjour au rez-de-chaussée est très spacieux et offre une vue imprenable sur l'extérieur.

La toiture intègre par ailleurs des éléments héliothermiques pour le chauffage et la production d'eau chaude, qui couvrent environ un tiers des besoins énergétiques. Nadine Bucher et son partenaire n'ont pas calculé si ces investissements seraient économiquement rentables. « Nous étions fermement déterminés à trouver la solution, la plus écologique possible. » À propos de vue : le bâtiment situé à flanc de coteau offre une vue panoramique imprenable, qui va de la chaîne des Alpes au lac de Morat. Pour son engagement en matière de performance énergétique, le couple s'est vu décerner en 2013 le Prix Norman Foster Solar Award dans la catégorie Bâtiments à énergie positive.

L'installation photovoltaïque, les éléments héliothermiques et les fenêtres sont discrètement intégrés dans le toit.
L'installation photovoltaïque, les éléments héliothermiques et les fenêtres sont discrètement intégrés dans le toit.

Informations additionnelles

infomaison Imprimer l'article