Protection des données

La protection de vos données nous tient à cœur. C’est la raison pour laquelle nous avons adapté notre directive sur la protection des données. Vous trouverez la dernière version ici. Si vous cliquez sur OK, vous acceptez la nouvelle politique de confidentialité.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser des contenus, concevoir des annonces publicitaires sur mesure, proposer et mesurer des fonctions de réseaux sociaux et améliorer la sécurité de nos utilisateurs. En outre, nous informons nos réseaux sociaux, publicitaires et sociétés d’analyse partenaires de l’utilisation de notre site Internet. Lorsque vous cliquez sur OK, vous acceptez la saisie d’informations par des cookies sur le présent site Internet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos cookies et sur la façon de garder le contrôle sur ceux-ci dans notre politique de confidentialité.

 

Architecture : Un brin de biodiversité

C'est dans la commune fribourgeoise de Jetschwil que se dresse la première maison Minergie-P du canton. A l'extérieur, de nombreux murs en gabions constituent un biotope pour les lézards et autres petits êtres vivants.

C'est dans la commune fribourgeoise de Jetschwil que se dresse la première maison Minergie-P du canton.
C'est dans la commune fribourgeoise de Jetschwil que se dresse la première maison Minergie-P du canton.

(mei) C'est en pleine verdure et dans un esprit écologique que l'architecte Ursula Schwaller et son compagnon se sont construit en 2006 la première maison Minergie-P du canton de Fribourg. Par ailleurs, ils ont choisi des matériaux écologiques, ce qui a valu à leur maison familiale et à son appartement indépendant de se voir accorder la certification ecolabel après sa création. La partie de la façade peinte couleur saumon, sur laquelle ils ont apposé le numéro de certification de la maison en grands caractères, mais dans une teinte discrète, atteste de la fierté qu'éprouvent les maîtres d'ouvrage pour leur œuvre. « Comme je suis architecte, il était pour moi évident que ma propre maison réponde aux critères de la société à 2'000 watts. De plus, le défi technique m'attirait », déclare Madame Schwaller pour expliquer ce qui l'a incitée à construire une maison efficiente en termes d'énergie.

Le local technique à la cave atteste d'une domotique conforme à l'idée de l'habitat intelligent.
Le local technique à la cave atteste d'une domotique conforme à l'idée de l'habitat intelligent.

Durable et intelligente

Sept mètres carrés de surface de capteurs solaires sur le toit permettent de produire l'eau chaude qui est utilisée également pour chauffer la maison au moyen d'un chauffage au sol et mural. La ventilation de confort contribue également au chauffage de la maison. Elle est reliée à un échangeur de chaleur géothermique qui assure un apport d'air préchauffé en hiver, tandis qu'en été, de l'air frais est diffusé dans la maison. Et lorsque ni les collecteurs solaires ni l'échangeur de chaleur géothermique ne suffisent, un chauffage à pellets situé dans l'entrée du bâtiment se met si nécessaire en marche de manière autonome. Il garantit des températures agréables à l'intérieur, même lorsqu'il fait particulièrement froid ou que le ciel est couvert. Cela est possible grâce à une station météorologique personnelle et une domotique conforme à l'idée de l'habitat intelligent qui, en été par exemple, se charge de gérer l'ombrage.

Les dimensions de l'avant-toit de la façade sud sont calculées de sorte qu'en hiver l'énergie solaire puisse être utilisée pour chauffer les pièces, et qu'en été il puisse ombrager l'étage supérieur.
Les dimensions de l'avant-toit de la façade sud sont calculées de sorte qu'en hiver l'énergie solaire puisse être utilisée pour chauffer les pièces, et qu'en été il puisse ombrager l'étage supérieur.

Les dimensions de l'avant-toit de la façade sud sont calculées de sorte qu'en hiver l'énergie solaire puisse être utilisée pour chauffer les pièces, et qu'en été il puisse ombrager l'étage supérieur. Le jardin d'hiver situé au-dessus de l'entrée, dans lequel on peut faire sécher le linge et qui offre par beau temps une vue dégagée sur les Préalpes, en bénéficie également. L'installation photovoltaïque fixée sur l'avant-toit produit plus d'électricité que les habitants n'en consomment. Comme le surplus correspond plus ou moins aux 800 kg de pellets nécessaires pour chauffer la maison pendant une année, celle-ci est considérée comme maison zéro énergie.

A l'extérieur, de nombreux murs en gabions de tailles différentes constituent un biotope pour les lézards, les araignées et autres petits êtres vivants.
A l'extérieur, de nombreux murs en gabions de tailles différentes constituent un biotope pour les lézards, les araignées et autres petits êtres vivants.

Des matériaux naturels

La certification ultérieure du bâtiment comme seconde écomaison du canton atteste de l'utilisation parcimonieuse des ressources et de la mise à contribution de matériaux naturels. Ce concept se retrouve aussi à l'extérieur. En effet, de nombreux murs en gabions de tailles différentes constituent à la fois un biotope pour les lézards, les araignées et autres petits êtres vivants, et un pare-vue qui protège les maitres d'ouvrage des regards indiscrets.

Pour le sol de la salle de bain également, leur choix s'est porté sur le bois massif. Toutefois, celui-ci a été soumis à une thermostabilisation afin qu'il n'absorbe pas d'eau.
Pour le sol de la salle de bain également, leur choix s'est porté sur le bois massif. Toutefois, celui-ci a été soumis à une thermostabilisation afin qu'il n'absorbe pas d'eau.

Le bâtiment possède une ossature en bois et le crépi a été réalisé dans un mélange de chaux naturelle et de terre glaise de teintes différentes. Le bois a aussi été utilisé pour les plafonds, tandis que les maîtres d'ouvrage ont opté pour des sols en anhydrite et bois. Pour le sol de la salle de bain également, leur choix s'est porté sur le bois massif. Toutefois, celui-ci a été soumis à une thermostabilisation afin qu'il n'absorbe pas d'eau.

L'utilisation de résine synthétique, laissée dans sa couleur naturelle, pour les cadres de portes et les armoires murales constitue une particularité de l'aménagement intérieur.
L'utilisation de résine synthétique, laissée dans sa couleur naturelle, pour les cadres de portes et les armoires murales constitue une particularité de l'aménagement intérieur.

L'utilisation de résine synthétique, laissée dans sa couleur naturelle, pour les cadres de portes et les armoires murales constitue une particularité de l'aménagement intérieur. Ce matériau a simplement été recouvert d'un film transparent.

Dans la cuisine, différentes hauteurs des plans de travail permettent de participer à la préparation des repas, même en fauteuil roulant.
Dans la cuisine, différentes hauteurs des plans de travail permettent de participer à la préparation des repas, même en fauteuil roulant.

Construction sans barrières architecturales

Ursula Schwaller étant paraplégique à la suite d'un accident, et par conséquent dépendante de son fauteuil roulant, la maison a été équipée d'un ascenseur et elle a été construite entièrement sans barrières architecturales. Pour que les aménagements puissent être utilisés à différentes hauteurs, sans restriction au niveau du confort, les maîtres d'ouvrage ont fait preuve de beaucoup d'imagination. Quelques exemples: dans la cuisine, les différentes hauteurs des plans de travail permettent aux deux partenaires d'y préparer les repas. Et une fenêtre s'étirant sur les deux étages permet de contempler l'horizon assis dans un fauteuil roulant depuis le premier étage, tandis qu'il faut se tenir debout au rez-de-chaussée pour obtenir le même spectacle.

Dans la salle de bain, la hauteur différente des deux lavabos révèle où est la place de qui.
Dans la salle de bain, la hauteur différente des deux lavabos révèle où est la place de qui.

Dans la salle de bain, les deux lavabos de hauteur différente indiquent où est la place de qui. Cependant, Ursula Schwaller n'est pas aussi souvent à la maison que l'on pourrait le supposer: en effet, ayant été plusieurs fois sacrée championne du monde de handcycling, elle a trouvé un défi sportif qui ne la conduit pas que sur les routes de Suisse, mais également dans le monde entier.

Informations additionnelles

ldd, infomaison Imprimer l'article