Architecture : L'association bois et béton récompensée par le label Minergie-P

Du remplacement du chauffage à l'assainissement énergétique : voici comment une famille a rénové sa maison mitoyenne à Saint-Gall. Ceci en améliorant de beaucoup, et pour ainsi dire accessoirement, sa qualité d'habitat.

Dans le canton de Berne, à Kirchberg, un petit lotissement comportant deux bâtiments d'habitation et une maison familiale a été construit conformément au standard Minergie-P.
Dans le canton de Berne, à Kirchberg, un petit lotissement comportant deux bâtiments d'habitation et une maison familiale a été construit conformément au standard Minergie-P.

(mei) Si vous voulez rendre visite à l'architecte Peter Hügli, vous vous verrez, juste avant d'arriver, transporté soudain dans un autre univers. A Kirchberg, au cœur du quartier composé d'anciennes petites fermes éparses, non loin de la fabrique « Stannioli », trois corps de bâtiments d'aspect très moderne se dressent de part et d'autre d'une rivière paisible – c'est le « mini-lotissement » comportant deux immeubles en propriété par étages et le cabinet d'architectes A+W de Peter Hügli ainsi qu'une maison individuelle où l'architecte vit avec sa famille.

Du béton et du noyer dans le séjour

L'architecte a utilisé beaucoup de bois de noyer, jouant sur le fort contraste qu'il forme avec les sols, murs et plafonds en béton.
L'architecte a utilisé beaucoup de bois de noyer, jouant sur le fort contraste qu'il forme avec les sols, murs et plafonds en béton.

Les trois bâtiments ont tous en commun non seulement le concept énergétique, mais aussi le langage des formes : des cubes avec une façade en bois qui dissimule une ossature en béton. Dès qu'on pénètre dans le bâtiment, l'esthétique change aussi en conséquence : les sols, les murs et les plafonds sont en monobéton, un matériau extrêmement facile d'entretien : le sol a seulement besoin d'être lavé de temps en temps à l'eau chaude. Chez les Hügli, le béton forme un contraste frappant avec le bois de noyer. « Nous souhaitions associer au béton une atmosphère chaleureuse et confortable et avons donc voulu produire un effet de contraste en choisissant bien nos meubles, mais aussi la façade de cuisine », déclare Peter Hügli pour commenter le second œuvre et l'ameublement.

En été, un bon ombrage est nécessaire. À cet effet, un auvent flexible est suspendu au-dessus de l'étang d'agrément, alimenté par la rivière.
En été, un bon ombrage est nécessaire. À cet effet, un auvent flexible est suspendu au-dessus de l'étang d'agrément, alimenté par la rivière.

Bonnes connaissances du Minergie-P

Le fait de construire les trois bâtiments pour une société de construction dont il faisait aussi partie, a permis à Peter Hügli d'acquérir une connaissance pointue du standard Minergie-P. Les résultats sont d'ailleurs probants : « Après avoir emménagé en 2009, nous avons participé aux "Open Days" organisés par le secrétariat Minergie. Nous avons été en partie submergés, pour ainsi dire, par l'affluence des visiteurs et avons acquis quelques nouveaux clients à qui notre maison a beaucoup plu », constate M. Hügli avec satisfaction.

Dans la maison familiale qui possède une isolation thermique de 44 cm d'épaisseur, la production d'eau chaude se fait grâce à des capteurs solaires installés sur le toit, tandis que la chaleur restante est fournie par une pompe à chaleur air-eau. De grandes baies vitrées permettent d'emmagasiner passivement l'énergie solaire – la chaleur est ensuite rapidement distribuée dans toutes les pièces grâce à l'aération contrôlée. En été, un bon ombrage est par contre nécessaire. À cet effet, les jours de canicule estivale, un auvent flexible est suspendu au-dessus du grand étang d'agrément, alimenté par la rivière qui longe le terrain.

L'amour du détail : dans les salles de bains, le lavabo et le porte-savon ainsi que les verres à dent ont été conçus exprès pour la famille Hügli.
L'amour du détail : dans les salles de bains, le lavabo et le porte-savon ainsi que les verres à dent ont été conçus exprès pour la famille Hügli.

L'architecte et sa famille ne tarissent pas d'éloges sur Minergie-P : ils apprécient le confort d'un bâtiment dont les besoins en chauffage sont quasi inexistants et le renouvellement d'air assuré par l'aération contrôlée. « Justement en hiver, l'air reste toujours frais, même la nuit, sans que la pièce ne se rafraîchisse – chez nous, nous ne connaissons pas le problème de l'air trop sec et malsain », conclut la maîtresse d'ouvrage. Sur le plan de la santé, l'aération marque aussi des points : depuis le déménagement, la fille de l'architecte qui souffre d'un asthme léger, n'a plus besoin d'inhaler.

Les fillettes ont pu choisir elles-mêmes les couleurs des murs, un petit tapis qui rend la pièce plus douillette et aussi les rideaux assortis.
Les fillettes ont pu choisir elles-mêmes les couleurs des murs, un petit tapis qui rend la pièce plus douillette et aussi les rideaux assortis.

Liberté d'action pour les enfants

La chambre des parents et les deux chambres d'enfants se trouvent au premier étage. Toutes deux sont très différentes : l'une est bleu clair, l'autre est vert clair. Les fillettes ont pu choisir elles-mêmes les couleurs des murs, un petit tapis qui rend la pièce plus douillette et aussi les rideaux assortis – depuis, l'intérieur reflète aussi un peu leur personnalité.

Un salon de jeux pour les jeunes et ceux qui ont l'esprit jeune

La pièce qui est sans doute la plus originale se trouve au sous-sol. C'est ici qu'on suit entre amis les championnats du monde, que l'on joue ou que l'on regarde la télévision en famille.
La pièce qui est sans doute la plus originale se trouve au sous-sol. C'est ici qu'on suit entre amis les championnats du monde, que l'on joue ou que l'on regarde la télévision en famille.

La pièce qui est sans doute la plus originale de la maison se trouve dans la partie sous-sol. Dans un salon de jeux très spacieux recouvert d'un linoléum rouge résistant, qui donne beaucoup de pep à la pièce, la famille se divertit en jouant, en regardant la télévision ou en suivant avec des amis les matches de la coupe du monde de football. Pour rester en forme, il y a le vélo d'appartement et si l'on préfère prendre le soleil, on est vite dans la cour intérieure : de là, plus que quelques marches nous séparent du jardin.

Informations additionnelles

infomaison et Roland Spring Imprimer l'article